Curieux de découvrir ce nouvel "univers".

Bonjour à tous,

C'est à la fois assez stimulant, intriguant et ne le cachons pas un peu stressant d'avoir la chance de pouvoir présenter pour la première fois sa première "production" devant de potentiels lecteurs. Que cela aura été long d'accoucher de ce bébé... Presque 18 ans de gestation entre les entretiens qui sont à la base de ce livre et sa finalisation. Trop documentaire, trop technique, trop indigeste avec ses annotations historiques toutes les deux lignes, il lui manquait quelque chose... probablement une âme. Resté au fond d'un tiroir, accompagné des cassettes utilisées lors du témoignage, je l'ai ressorti pour essayer de lui redonner vie. Ce livre ne devait plus être un documentaire, mais une histoire.
Cette histoire,  c'était celle d'une jeune fille polonaise de 14 ans, déportée par les Soviétiques dans le grand nord de la Russie en 1940. Elle n'était pas une criminelle, elle n'était pas persécutée pour sa religion, mais elle était polonaise, c'était la seule chose qu'on lui reprochait. Comme elle, des centaines de milliers de personnes, dont le seul tort était de se situer dans la zone d'occupation de l'armée soviétique, connurent le même sort. Des familles entières furent décimées et bien peu revinrent de l'enfer blanc du goulag.
L'Histoire officielle les a oubliées. Vaincue par les Allemands en 1939, attaquée par l'URSS la même année et occupées par "ses libérateurs" dès 1944, la Pologne avait perdu deux fois la guerre. Les victimes des camps de la "Sibérie", revenus dans leur pays après un long exil, étaient condamnés à se taire... mais aussi à vivre avec leurs bourreaux. 
Bien qu'ayant fait des études en Histoire, je ne connaissais pas cet épisode dramatique de la Seconde Guerre mondiale. J'en ai mesuré l'ampleur le jour où j'ai découvert que la grand-mère de mon épouse en avait été la victime. "Trois lettres pour neuf années de ma vie"  en est le récit.
Je souhaite aujourd'hui le confronter à l’œil critique des lecteurs de Nouvelles Plumes, ne serait-ce que pour savoir si cette "tranche de vie" a pu toucher, peut-être émouvoir. 
Je suis là pour apprendre et me corriger, toute remarque me sera utile.

Réponses

  • 16 Réponses sorted by Votes Date Added
  • TNKTNK Messages 712
    Fabien MB a dit :
    Bonjour à tous,

    C'est à la fois assez stimulant, intriguant et ne le cachons pas un peu stressant d'avoir la chance de pouvoir présenter pour la première fois sa première "production" devant de potentiels lecteurs. Que cela aura été long d'accoucher de ce bébé... Presque 18 ans de gestation entre les entretiens qui sont à la base de ce livre et sa finalisation. Trop documentaire, trop technique, trop indigeste avec ses annotations historiques toutes les deux lignes, il lui manquait quelque chose... probablement une âme. Resté au fond d'un tiroir, accompagné des cassettes utilisées lors du témoignage, je l'ai ressorti pour essayer de lui redonner vie. Ce livre ne devait plus être un documentaire, mais une histoire.
    Cette histoire,  c'était celle d'une jeune fille polonaise de 14 ans, déportée par les Soviétiques dans le grand nord de la Russie en 1940. Elle n'était pas une criminelle, elle n'était pas persécutée pour sa religion, mais elle était polonaise, c'était la seule chose qu'on lui reprochait. Comme elle, des centaines de milliers de personnes, dont le seul tort était de se situer dans la zone d'occupation de l'armée soviétique, connurent le même sort. Des familles entières furent décimées et bien peu revinrent de l'enfer blanc du goulag.
    L'Histoire officielle les a oubliées. Vaincue par les Allemands en 1939, attaquée par l'URSS la même année et occupées par "ses libérateurs" dès 1944, la Pologne avait perdu deux fois la guerre. Les victimes des camps de la "Sibérie", revenus dans leur pays après un long exil, étaient condamnés à se taire... mais aussi à vivre avec leurs bourreaux. 
    Bien qu'ayant fait des études en Histoire, je ne connaissais pas cet épisode dramatique de la Seconde Guerre mondiale. J'en ai mesuré l'ampleur le jour où j'ai découvert que la grand-mère de mon épouse en avait été la victime. "Trois lettres pour neuf années de ma vie"  en est le récit.
    Je souhaite aujourd'hui le confronter à l’œil critique des lecteurs de Nouvelles Plumes, ne serait-ce que pour savoir si cette "tranche de vie" a pu toucher, peut-être émouvoir. 
    Je suis là pour apprendre et me corriger, toute remarque me sera utile.
    Honnêtement, je ne connaissais pas ce pan de l'histoire qui m'a l'air aussi tragique que propices aux fortes histoires.

    Je te souhaite donc bonne chance. Voilà un thème qui mérite d'être connu.

    Et sinon, encore bienvenue chez nous en Néoplumie :)
  • Bonsoir TNK,

    Merci pour ce chaleureux accueil. Je suis vraiment ravi de rejoindre cette sympathique communauté, mais aussi de pouvoir découvrir les écrits et les thèmes abordés par l'ensemble des auteurs qui ont rejoint ce site. Il y a là un vivier de créativité assez impressionnant. 
  • Tout comme TNK,je ne connais pas trop cette période de l'histoire...

    Pourtant, tu me donnes envie dans savoir plus, je vais aller lire ton premier chapitre (n'étant pas lecteur, je ne pourrais en découvrir plus) et te dirai mon ressenti.

    En tout cas, je salue la recherche et la documentation dont tu sembles avoir fait preuve et les raisons, d'autant plus fortes, qui t'ont donné envie de nous raconter cette sombre période.

    AU plaisir

    Mike
  • Bonjour Mike et merci pour ton message.

    Oui, c'est une période mal connue de la Seconde Guerre mondiale et qui n'a été abordée que très tardivement par deux ou trois historiens français. La documentation est bien moins dense que dans mon premier jet, mais comme je le précisais dans ma présentation, je trouvais l'ensemble trop indigeste pour un lecteur qui n'a pas l'habitude de lire des ouvrages/documentaires historiques.

    Du coup, j'ai essayé de vulgariser autant que je le pouvais les informations qui reprenaient tout le contexte historique. Libre à ceux qui voudront en savoir plus sur cette tragique période, de les découvrir dans les annexes. Pour les autres, il s'agira juste de découvrir l'histoire de cette jeune fille dont  la vie a été bien tourmentée. 

    En relisant le premier chapitre disponible sur Nouvelles Plumes, je me suis aperçu que les tirets des dialogues n'apparaissaient pas, ce qui semble être une erreur de ma part... et qui peut être pénible à lire. Je m'en excuse par avance. Par contre ils sont bien présents dans le document en téléchargement.

    Pour ceux que ce thème intéresse, je comptais également ajouter dans ce forum, une carte que j'ai construite avec Google Map, reprenant "l'Odyssée" de cette jeune fille, de sa déportation jusqu'à sa libération à travers l'Europe, l'Asie puis l'Afrique. 

    Bonne journée Mike et au plaisir de pouvoir discuter de nouveau avec toi.

    Fabien
  • Bonjour à tous,

    Pour mieux appréhender le contexte dans lequel se déroule le récit de "Trois lettres pour neuf années de ma vie", deux petites cartes de la Pologne au mois de septembre 1939. 

    La première illustre l'invasion de ce pays par les troupes allemandes au premier septembre 1939, invasion suivie par celle de l'armée soviétique le 17 septembre 1939.



    La seconde carte décrit la situation de la Pologne (qui, dès lors, n'existe plus) à la fin des combats. Deux zones administratives sont alors définies: une sous influence allemande en marron et l'autre sous influence soviétique, en rouge. 



    C'est dans cette dernière zone que les déportations de familles polonaises ont eu lieu, à partir de février 1940.
  • Bonjour et d'ores et déjà un bon week end à tous.

    Je souhaitais juste donner encore quelques informations à ceux qui seraient intéressés par cette période et plus particulièrement sur la tragique Odyssée d'Adzia, cette jeune fille polonaise déportée par les Soviétiques en février 1940.

    Tout d'abord, une carte que j'ai construite à partir des éléments dont je disposais pour suivre le parcours qu'elle a effectué, depuis sa déportation, jusqu'à son retour en Europe. La carte est un peu tronquée, mais un lien vous enverra vers la carte dans son intégralité (il est possible de zoomer sur celle-ci et ainsi obtenir quelques informations supplémentaires).



    Lien vers la carte complète: https://www.google.com/maps/d/edit?mid=1EPYaRp5FWvSchuuyh7Df0KnaOL1fuPnJ&ll=29.920917709962687%2C25.745116458420284&z=4


    Le second lien vous enverra sur une excellente présentation des déportations des populations polonaises.
    http://ancienssaintcasimir.e-monsite.com/pages/75-anniversaire-de-la-deportation-de-masse-de-polonais-vers-la-siberie-par-les-sovietiques.html


  • TNKTNK Messages 712
    Un dangereux périple...
  • Oui, et une vie bien tourmentée.
  • Bonjour et bon week end.

    Quelques photos et un plan pour illustrer les déportations soviétiques de 1940.

    La déportation.


    Baraque typique d'un goulag.

    Tombe d'un déporté inconnu au cœur de la forêt.



  • Bonjour et bon dimanche à tous.

    Je souhaitais juste vous informer que je me retire de l'évaluation suite à l'acceptation de mon manuscrit par une maison d'édition. Je remercie Nouvelles Plumes de m'avoir donné la chance d'avoir pu présenter mon manuscrit aux lecteurs de ce site. C'est une véritable opportunité pour tout écrivain amateur de pouvoir y proposer ses écrits et de les confronter à la critique.

    Je vous souhaite beaucoup de chance et de la persévérance, car il y a de nombreux talents.
  • Fabien MB a dit :
    Bonjour et bon dimanche à tous.

    Je souhaitais juste vous informer que je me retire de l'évaluation suite à l'acceptation de mon manuscrit par une maison d'édition. Je remercie Nouvelles Plumes de m'avoir donné la chance d'avoir pu présenter mon manuscrit aux lecteurs de ce site. C'est une véritable opportunité pour tout écrivain amateur de pouvoir y proposer ses écrits et de les confronter à la critique.

    Je vous souhaite beaucoup de chance et de la persévérance, car il y a de nombreux talents.
    Bon vent Fabien! J'espère pouvoir retrouver votre roman en librairie, l'histoire me semble passionnante! 
  • Bonjour Isabelle et merci pour ce sympathique message. Le livre devrait être en librairie au mois de septembre.
  • Wow. Chapeau, monsieur ! Bonne chance à vous 
  • Bonjour Marion et merci pour votre sympathique message. Je vous souhaite de nombreux lecteurs, mais aussi, et surtout, d'avoir la chance de pouvoir être publiée. De mon coté, je vais continuer à suivre de près tout ce qui se passe sur ce forum. 
  • TNKTNK Messages 712
    Fabien MB a dit :
    Bonjour Marion et merci pour votre sympathique message. Je vous souhaite de nombreux lecteurs, mais aussi, et surtout, d'avoir la chance de pouvoir être publiée. De mon coté, je vais continuer à suivre de près tout ce qui se passe sur ce forum. 
    Si ce n'est pas indiscret, chez quel éditeur ton roman sortira-t-il ?
  • Bonjour TNK, il s'agit des éditions Balland.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.