Explication demandée

Bonjour à tous,

J'espère que toute la communauté se porte bien. Voici une question destinée à mieux comprendre le fonctionnement des concours Nouvelles Plumes.

Est-il normal d'être écarté du concours imaginaire 2019 sans la moindre explication lorsque la note globale est de 10/10, le commentaire élogieux, aucun point d'amélioration identifié et un coup de cœur en prime ?

Il est vrai que je n'ai reçu qu'une seule revue. Je connais personnellement des lecteurs de la communauté que je n'ai pas sollicité afin de "jouer le jeu". La décision m'interpelle et je trouve la méthode brutale. 

Je comprends le dur travail du comité de lecture. Je suis certains que le futur lauréat aura fourni un travail de qualité et mis du cœur dans son ouvrage. Je le/la félicite d'avance d'ailleurs. Mais le soleil ne brille-t-il pas pour tout le monde ? Ne mériterions nous pas un petit mot d'explication sur ce qui transforme éloge en rejet?

Merci d'avance pour vos éclaircissements.

Thomas Dansor

Réponses

  • 21 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Bonjour Thomas,
    Désolée pour vous...
    Alors, je ne suis pas du tout experte sur Nouvelles Plumes mais du peu que je connais il me semble que NP souhaite avoir un minimum de retours pour se prononcer sur l'édition ou non d'un manuscrit. Il faut dire qu'un seul retour (quand bien même il est aussi bon ou sincère) reste sans doute insuffisant d'un point de vue objectif. D'autant plus qu'en période de concours la concurrence est rude..
    Il faut se dire aussi que la (voire les) centaine(s) de participant(e)s compliquent la tâche et que NP est forcé de donner des mails / refus génériques (difficile de traiter tout le monde au cas par cas).
    Je ne sais pas si cette réponse vous aide (et je doute qu'elle vous réconforte) mais c'est là tout ce que je peux vous dire.
    Courage et, dans tous les cas, bravo pour votre 10/10. Peut-être pouvez-vous réitérer l'expérience sur NP ? Un refus ne veux pas forcément dire que votre livre est mauvais mais qu'il n'a pas eu de bonne visibilité.
  • Margaux Moya a dit :
    Bonjour Thomas,
    Désolée pour vous...
    Alors, je ne suis pas du tout experte sur Nouvelles Plumes mais du peu que je connais il me semble que NP souhaite avoir un minimum de retours pour se prononcer sur l'édition ou non d'un manuscrit. Il faut dire qu'un seul retour (quand bien même il est aussi bon ou sincère) reste sans doute insuffisant d'un point de vue objectif. D'autant plus qu'en période de concours la concurrence est rude..
    Il faut se dire aussi que la (voire les) centaine(s) de participant(e)s compliquent la tâche et que NP est forcé de donner des mails / refus génériques (difficile de traiter tout le monde au cas par cas).
    Je ne sais pas si cette réponse vous aide (et je doute qu'elle vous réconforte) mais c'est là tout ce que je peux vous dire.
    Courage et, dans tous les cas, bravo pour votre 10/10. Peut-être pouvez-vous réitérer l'expérience sur NP ? Un refus ne veux pas forcément dire que votre livre est mauvais mais qu'il n'a pas eu de bonne visibilité.
    Bonjour Margaux Moya et merci pour votre réponse.

    Je la trouve claire et je comprends ce que vous voulez dire.

    Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi, un auteur qui joue le jeu et a une revue parfaite ne retient pas un minimum l'attention de l'éditeur. J'ai l'impression d'être rejeté faute d'un nombre suffisant de revues. Point à la ligne.

    Cela voudrait-il dire que pour le prochain concours, il vaudrait mieux que je "demande" à des lecteurs de lire mon roman ? Est-ce que cela fonctionne par popularité et ce, déjà au niveau du comité de lecture ? Devons nous faire une promo ? Je ne comprends pas très bien le fonctionnement.

    En ce qui concerne le roman (Les grimoires d'Arthus Lester), pour être honnête, c'est le même que je soumets depuis 2017 (J'ai simplement changé le titre et inversé Tome 1 et Tome 2 car ils sont indépendants). Dans les deux éditions précédentes du concours de l'imaginaire, je n'avais pas passé le premier filtre. Cette fois j'ai retenu l'attention, allez savoir pourquoi. Je m'acharne car j'y crois, oui, j'y crois. J'ai reçu deux propositions d'édition, avec dans les deux cas: coup de cœur du comité de lecture (Propositions refusées de ma part, car je suis à la recherche d'un partenaire solide). Je ne raconte pas ceci pour me vanter, je tiens juste à dire que le roman plaît. Je suis également en lice pour le prix des lecteurs sous un autre pseudo. Et oui vous avez raison, il ne faut pas se décourager, je tenterai à nouveau ma chance l'année prochaine s'il le faut, mais s'il vous plaît, dites moi comment concourir pour être lu.

    Merci d'avance,

    Thomas Dansor




  • J'ignore comment ça fonctionne, mais je pense que les manuscrits sont traités de la même façon que des livres sur une rangée d'étagère. Pour moi, ça veut dire que certains vont attirer l’œil, mais qu'il faut assurer une publicité, oui... Chaque livre un peu populaire passe par là, je crois. En tout cas, je vous comprend. C'est frustrant.
  • J'ignore comment ça fonctionne, mais je pense que les manuscrits sont traités de la même façon que des livres sur une rangée d'étagère. Pour moi, ça veut dire que certains vont attirer l’œil, mais qu'il faut assurer une publicité, oui... Chaque livre un peu populaire passe par là, je crois. En tout cas, je vous comprend. C'est frustrant.
    Merci De Sousa Marion,

    Je vais donc aller de l'avant fort de cette expérience.

    Je reste néanmoins demandeur de tout autre avis/conseils de la part des lecteurs et auteurs quant à la meilleure manière d'intégrer la communauté Nouvelle Plume.

    Par exemple: en tant qu'auteur, je ne m'autorise pas à lire et à noter les romans afin d'éviter d'être "juge et partie". Est-ce la bonne attitude ?

    Pour la suite, j'ai deux manuscrits de prêts que je souhaite soumettre mais qui sont trop courts pour rentrer dans les conditions des concours. Est-ce le bon moment pour le faire ? Ne serait-il pas préférable d'attendre la fin des revues du prix des lecteurs ? J'imagine qu'il vaut mieux les soumettre un à la fois. Qu'en pensez-vous ?

    Tous les conseils sont les bienvenus!

    Merci pour votre temps, votre empathie et votre bienveillance.

    Très belle journée à tous.
    Thomas Dansor
  • Bonjour Thomas,

    Certains lecteurs pour gagner de la visibilité misent sur une forte présence sur le forum : beaucoup de lecteurs lisent les échanges même s'ils ne participent pas.

    D'autres contactent les lecteurs. Mais il faut cibler correctement, et c'est un pari risqué car parfois le lecteur se sent un peu obligé. De ce fait il aura peut-être moins d'indulgence dans la notation. Mon expérience de lectrice me fait vous dire que c'est devenu beaucoup trop fréquent. Si j'accueillais volontiers les demandes il y a quelques temps, je ne prends maintenant plus la peine de répondre.

    Certains auteurs ont aussi un réseau de connaissances assez étendu qui leur garantie plus de retours. Le nombre de fiches n'est pas un critère sans failles, on peut attirer l'attention de la rédaction avec 3 ou 4 fiches qui soulignent bien l'intérêt du manuscrit ou ne pas l'être avec 20 fiches.

    Quand le nombre d'auteurs est aussi important que le nombre de lecteurs actifs, il me semble que le plus important pour ne pas être noyé dans la masse est le résumé : il peut vraiment faire la différence entre être lu ou pas.

    Et bien sûr un facteur très important : la chance  =) ;)

    Pour répondre à vos autres questions : si je devais déposer un manuscrit, il est certain que je le ferais en dehors des prix. Sur le bien-fondé de noter les manuscrits en tant qu'auteur : le sujet a été débattu dans une autre conversation, en feuilletant le forum vous devriez pouvoir la retrouver.

    Voilà, bonne chance pour vos écrits.

  • Bonsoir Thomas,
    Je pense qu'Enitram a tout résumé : la visibilité aide mais ne suffit pas (et heureusement d'ailleurs). Elle s'y connait d'ailleurs davantage que moi.
    Bon courage à vous. :) 
  • En revanche, comment avez-vous su que vous étiez écarté du concours ? Vous avez reçu un mail ? 
  • Enitram a dit :

    Bonjour Thomas,

    Certains lecteurs pour gagner de la visibilité misent sur une forte présence sur le forum : beaucoup de lecteurs lisent les échanges même s'ils ne participent pas.

    D'autres contactent les lecteurs. Mais il faut cibler correctement, et c'est un pari risqué car parfois le lecteur se sent un peu obligé. De ce fait il aura peut-être moins d'indulgence dans la notation. Mon expérience de lectrice me fait vous dire que c'est devenu beaucoup trop fréquent. Si j'accueillais volontiers les demandes il y a quelques temps, je ne prends maintenant plus la peine de répondre.

    Certains auteurs ont aussi un réseau de connaissances assez étendu qui leur garantie plus de retours. Le nombre de fiches n'est pas un critère sans failles, on peut attirer l'attention de la rédaction avec 3 ou 4 fiches qui soulignent bien l'intérêt du manuscrit ou ne pas l'être avec 20 fiches.

    Quand le nombre d'auteurs est aussi important que le nombre de lecteurs actifs, il me semble que le plus important pour ne pas être noyé dans la masse est le résumé : il peut vraiment faire la différence entre être lu ou pas.

    Et bien sûr un facteur très important : la chance  =) ;)

    Pour répondre à vos autres questions : si je devais déposer un manuscrit, il est certain que je le ferais en dehors des prix. Sur le bien-fondé de noter les manuscrits en tant qu'auteur : le sujet a été débattu dans une autre conversation, en feuilletant le forum vous devriez pouvoir la retrouver.

    Voilà, bonne chance pour vos écrits.

    Merci Enitram, pour votre réponse et votre point de vue de lectrice. Il est vrai qu'en tant qu'auteur, on ne sait pas toujours quelle attitude adopter pour favoriser la lecture de notre manuscrit. 
    J'ai parcouru ce forum, et j'ai vu très peu de contacts entre auteurs et lecteurs, ce qui est vraiment dommage. 
    Il n'est pas question de faire de la pub, ce qui serait contre-productif, mais j'ai vu, avec angoisse, que de nombreux manuscrits restaient sans fiche de lecture, alors qu'ils sont peut-être de très bonne qualité et passionnants. 
    Parallèlement, les auteurs disposant d'un réseau de connaissances parmi les lecteurs sont évidemment favorisés. 
    C'est le jeu, cela dit, au regard de ce qui se passe dans les comités de lecture des autres maisons d'édition traditionnelles, ici, on a tout de même plus de chance de pouvoir être lu par un comité "populaire" probablement plus ouvert et diversifié. 
    Il n'y a à ce jour, "que" 187" manuscrits en lecture, j'ai décidé de rester optimiste :3
    Bon week-end à tous! :)


  • oups

  • Bonjour Enitram,

    C'est avec beaucoup de plaisir que je lis votre réponse. 

    J'imagine que tout le cœur mis dans ce concours avait juste souffert de ne pas être remarqué. Lire ces réponses et le temps consacrés par Marion, Margaux, vous et Isabelle valorisent ces éclaircissements et leur donnent une toute autre dimension. En un mot: Merci.
    Je pense que je vais poursuivre sur ma lancée, retravailler mes résumés sans "harceler" les lecteurs qui portent, selon moi, tout le mérite du succès de cette organisation. J'ai connu, lors de la parution d'un roman précédent, la recherche de la popularité à tout prix. Non seulement l'entreprise est vaine, mais elle est creuse, car elle forme une personne vide, une image, et rien de plus. Quitte à persister dans l'ombre au moins, je garderai le privilège de rester moi même. Mais prenez garde, 2020 m'appartient. ;) 

    Très belle journée à vous !

    Merci.

    Thomas Dansor.
  • TNKTNK Messages 724
    Bon alors je vais donner mon point de vue d'auteur et lecteur.

    D'abord, cher @Dansor Thomas, sache qu'il faut au minimum 3 fiches pour être édité. Pour te le prouver, je te conseille d'aller fureter dans la section "livres évalués" du site : tu n'en trouveras aucun avec moins de trois fiches. Voilà pourquoi, malgré le 10/10 que "Mumu bouquin" t'a octroyé, tu n'as pas été édité.

    Après comment se faire remarquer... en rédigeant un pitch plus que bon (même l'excellence ne suffit pas) qui, en 240 caractères, fera immédiatement tiquer les lecteurs qui le découvriront sur la page des manuscrits.

    Néanmoins, cela ne suffit pas. En effet, il suffit que quelques pitchs moyens entourent celui de ton roman (pitchs dont tu n'as pas la responsabilité) pour que la majorité des lecteurs zappent ailleurs, ne lisant pas les pitch suivant, parmi lesquels des pépites peuvent se cacher. Voilà pourquoi une présence sur le forum est conseillée (il est parfaitement autorisé de parler de son livre).

    Quant à contacter les lecteurs, c'est possible. Je peux même te dire qu'il est quasi impossible de dépasser les 10 fiches sans cela. Maintenant pareil, veille à leur envoyer un message court, pertinent, engageant... bref, sois efficace dans ce message sinon il passera à la trappe. Après, comme te l'as dit @Enitram , certains lecteurs n'acceptent pas/plus d'être sollicités de la sortes, et certains ont même la dent dure avec les "solliciteurs". Mais bon, dis-toi bien, si tu trouves des romans avec plus de 20 fiches, il y a forcément eu des sollicitations de lecteurs. A toi de voir donc...

    Cela dit, je pense que le nombre de lecteurs qui réellement s'engagent (les fameux "VIP") sont trop nombreux. NP gagnerait à aller à la pèche aux lecteurs, afin d'élargir son panel et disposer de retours nombreux sur tous les livres proposés, afin de ne pas passer à côté d'une pépite.

    Pourquoi ne pas gratifier d'un cadeau les grands lecteurs ? Du genre un livre gratuit toutes les cinquante fiches par exemple... (j'ai calculé, cela aurait coûté 40 romans + les frais de port aux NP depuis leur création...), des invitations VIP pour rencontrer les auteurs NP en dédicace dans leur région (gratuit), et quelque chose de plus gros pour ceux qui auront lu 500 romans... dépêchez-vous, Jean-Marie Melin y sera bientôt ! Bref, mettre les lecteurs méritants à l'honneur.

    Pour recruter tous ces lecteurs, pourquoi ne pas se baser sur le réseau France Loisirs - les vendeuses connaissant leurs "gros clients" - un peu à l'image du recrutement du panel "Top lecteurs" mis en place par cette société proche des NP ?

    En augmentant le ratio de lecteurs actifs / romans à évaluer, plus de romans auraient plus de fiches (et @Admin Karine encore plus de boulot, certes...). Ce serait mieux (sauf pour l'overbooking de Karine, j'en conviens).

    Enfin autre idée : pouvoir, en tant qu'auteur, préciser quelques mots/phrases-clé qui accompagnent son roman. Ainsi les lecteurs avides de romans traitant de ces thématiques pourraient s'y précipiter, grâce à un moteur de recherche intégré au site qui leur permettrait de faire "leur marché" à partir de ces mots clé.

    Exemple de mots clés que j'aurais pu mettre sur mon dernier manuscrit, C'est arrivé en avril : Destruction, Catastrophe, Mystère, Solitude, Chasse à l'homme, Amour, Aveugle, Extraterrestres, Complot, Base secrète, Evasion...

    Avec ces mots clés, les lecteurs pourraient facilement trouver chaussure à leur pied, et les romans seraient jugés par des lecteurs sachant à quoi s'attendre, sachant aussi discerner si un roman, dans un genre donné, est réellement bon ou non. Bref, il s'agirait d'apparier efficacement les manuscrits avec les lecteurs, au bénéfice de tous.
  • TNK a dit :
    Bon alors je vais donner mon point de vue d'auteur et lecteur.

    D'abord, cher @Dansor Thomas, sache qu'il faut au minimum 3 fiches pour être édité. Pour te le prouver, je te conseille d'aller fureter dans la section "livres évalués" du site : tu n'en trouveras aucun avec moins de trois fiches. Voilà pourquoi, malgré le 10/10 que "Mumu bouquin" t'a octroyé, tu n'as pas été édité.

    Après comment se faire remarquer... en rédigeant un pitch plus que bon (même l'excellence ne suffit pas) qui, en 240 caractères, fera immédiatement tiquer les lecteurs qui le découvriront sur la page des manuscrits.

    Néanmoins, cela ne suffit pas. En effet, il suffit que quelques pitchs moyens entourent celui de ton roman (pitchs dont tu n'as pas la responsabilité) pour que la majorité des lecteurs zappent ailleurs, ne lisant pas les pitch suivant, parmi lesquels des pépites peuvent se cacher. Voilà pourquoi une présence sur le forum est conseillée (il est parfaitement autorisé de parler de son livre).

    Quant à contacter les lecteurs, c'est possible. Je peux même te dire qu'il est quasi impossible de dépasser les 10 fiches sans cela. Maintenant pareil, veille à leur envoyer un message court, pertinent, engageant... bref, sois efficace dans ce message sinon il passera à la trappe. Après, comme te l'as dit @Enitram , certains lecteurs n'acceptent pas/plus d'être sollicités de la sortes, et certains ont même la dent dure avec les "solliciteurs". Mais bon, dis-toi bien, si tu trouves des romans avec plus de 20 fiches, il y a forcément eu des sollicitations de lecteurs. A toi de voir donc...

    Cela dit, je pense que le nombre de lecteurs qui réellement s'engagent (les fameux "VIP") sont trop nombreux. NP gagnerait à aller à la pèche aux lecteurs, afin d'élargir son panel et disposer de retours nombreux sur tous les livres proposés, afin de ne pas passer à côté d'une pépite.

    Pourquoi ne pas gratifier d'un cadeau les grands lecteurs ? Du genre un livre gratuit toutes les cinquante fiches par exemple... (j'ai calculé, cela aurait coûté 40 romans + les frais de port aux NP depuis leur création...), des invitations VIP pour rencontrer les auteurs NP en dédicace dans leur région (gratuit), et quelque chose de plus gros pour ceux qui auront lu 500 romans... dépêchez-vous, Jean-Marie Melin y sera bientôt ! Bref, mettre les lecteurs méritants à l'honneur.

    Pour recruter tous ces lecteurs, pourquoi ne pas se baser sur le réseau France Loisirs - les vendeuses connaissant leurs "gros clients" - un peu à l'image du recrutement du panel "Top lecteurs" mis en place par cette société proche des NP ?

    En augmentant le ratio de lecteurs actifs / romans à évaluer, plus de romans auraient plus de fiches (et @Admin Karine encore plus de boulot, certes...). Ce serait mieux (sauf pour l'overbooking de Karine, j'en conviens).

    Enfin autre idée : pouvoir, en tant qu'auteur, préciser quelques mots/phrases-clé qui accompagnent son roman. Ainsi les lecteurs avides de romans traitant de ces thématiques pourraient s'y précipiter, grâce à un moteur de recherche intégré au site qui leur permettrait de faire "leur marché" à partir de ces mots clé.

    Exemple de mots clés que j'aurais pu mettre sur mon dernier manuscrit, C'est arrivé en avril : Destruction, Catastrophe, Mystère, Solitude, Chasse à l'homme, Amour, Aveugle, Extraterrestres, Complot, Base secrète, Evasion...

    Avec ces mots clés, les lecteurs pourraient facilement trouver chaussure à leur pied, et les romans seraient jugés par des lecteurs sachant à quoi s'attendre, sachant aussi discerner si un roman, dans un genre donné, est réellement bon ou non. Bref, il s'agirait d'apparier efficacement les manuscrits avec les lecteurs, au bénéfice de tous.
    Je trouve que certaines de tes idées sont très bonnes TNK, après, sont-elles facilement réalisables par NP ? Je crois qu'on ne se rend oas toujours compte de la complexité de gestion d'une telle plateforme. Cela dit les mots-clés, j'aime beaucoup.
  • Bonjour cher TNK !

    Merci pour cette mine d'information qui me sera très utile <span>:+1:</span>.

    J'en profite donc pour vous signaler que Magister Dixit est en lice pour les évaluations. Un roman construit au bout de six années de travail dont je suis fier. Un thriller abouti et une intrigue qui je l'espère, recevra plus d'une fiche de lecture cette fois.

    Quoi qu'il advienne, merci.

    Très belle journée à tous.

    Thomas Dansor
  • TNKTNK Messages 724
    Margaux Moya a dit :
    TNK a dit :
    Bon alors je vais donner mon point de vue d'auteur et lecteur.
    (...)
    Avec ces mots clés, les lecteurs pourraient facilement trouver chaussure à leur pied, et les romans seraient jugés par des lecteurs sachant à quoi s'attendre, sachant aussi discerner si un roman, dans un genre donné, est réellement bon ou non. Bref, il s'agirait d'apparier efficacement les manuscrits avec les lecteurs, au bénéfice de tous.
    Je trouve que certaines de tes idées sont très bonnes TNK, après, sont-elles facilement réalisables par NP ? Je crois qu'on ne se rend oas toujours compte de la complexité de gestion d'une telle plateforme. Cela dit les mots-clés, j'aime beaucoup.
    Tu sais, on est en train de faire à neuf le site de notre photoclub... si tu voyais à quelle vitesse notre nouveau webmaster met des fonctions en place... surtout que de nos jours, il y a des modules tous-faits pour gérer différents aspects d'un site (la preuve, ce forum à été construit à partir du système Vanilla forum, qui est open source), qu'un webmaster peut réutiliser autant qu'il le souhaite, et les modules de gestion de mots clés sont légion.

    Rassure-toi, rajouter le système de mots clé ne devrait pas cause de problèmes.

    Quant aux envois de livres et d'invites aux très grands lecteurs du site, ma foi, ça peut se gérer humainement...

    Donc rassure-toi Margaux, tout ce que je préconise est facilement réalisable.


    J'en profite donc pour vous signaler que Magister Dixit est en lice pour les évaluations. Un roman construit au bout de six années de travail dont je suis fier. Un thriller abouti et une intrigue qui je l'espère, recevra plus d'une fiche de lecture cette fois.

    Quoi qu'il advienne, merci.

    En effet, le scénar m'a l'air pas mal, tout comme le 1er chapitre. Un complot, des personnages obligés de se dépasser, de l'aventure, de l'action, ça promet. Je te souhaite bonne chance.
  • TNK a dit :
    En effet, le scénar m'a l'air pas mal, tout comme le 1er chapitre. Un complot, des personnages obligés de se dépasser, de l'aventure, de l'action, ça promet. Je te souhaite bonne chance.
    Merci beaucoup pour ce joli commentaire et merci pour le relais Facebook TNK. Je ne m'attendais pas à de si beaux gestes spontanés. Je découvre un bel esprit d'entraide au sein de cette communauté, une perle rare selon moi.

    Une dernière question: existe-t-il un moyen de vérifier avant la clôture du concours, le nombre d'évaluations/fiches de lectures attribuées au récit ?

    Merci d'avance pour votre réponse et bonne chance à tous!

    Très belle soirée,
    Thomas 
  • TNKTNK Messages 724
    31 mai modifié Vote Up0Vote Down
    TNK a dit :
    En effet, le scénar m'a l'air pas mal, tout comme le 1er chapitre. Un complot, des personnages obligés de se dépasser, de l'aventure, de l'action, ça promet. Je te souhaite bonne chance.
    Merci beaucoup pour ce joli commentaire et merci pour le relais Facebook TNK. Je ne m'attendais pas à de si beaux gestes spontanés. Je découvre un bel esprit d'entraide au sein de cette communauté, une perle rare selon moi.

    Une dernière question: existe-t-il un moyen de vérifier avant la clôture du concours, le nombre d'évaluations/fiches de lectures attribuées au récit ?

    Merci d'avance pour votre réponse et bonne chance à tous!

    Très belle soirée,
    Thomas 
    Ben tu sais, ça ne mange pas de pain... et comme je l'ai toujours dit, mon compte Facebook ne me sert pas qu'à ma propre promo.

    Après je te confirme que la communauté NP est assez unique en son genre. Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas quelques "cas spéciaux" dirons nous, mais en gros, tu verras que c'est top ici.

    Pour savoir qui t'a évalué, il faut, à chaque fois que des évals sont validées - ou à défaut une fois / jour ouvrable - faire le tour des 10 premières pages de la section communauté -> membres (que tu trouveras ici) et lire les champs "dernier livre évalué :" présent sur les comptes lecteurs. Ainsi tu pourras identifier qui a évalué Magister dixit, et donc compter tes évaluateurs. Ca ne marche pas toujours, mais ça marche plutôt bien. C'est ainsi par exemple que j'ai identifié 41 des 43 évaluateurs de mon C'est arrivé en avril.

    J'espère que cela t'aura été utile.


  • TNK a dit :
    Pour savoir qui t'a évalué, il faut, à chaque fois que des évals sont validées - ou à défaut une fois / jour ouvrable - faire le tour des 10 premières pages de la section communauté -> membres (que tu trouveras ici) et lire les champs "dernier livre évalué :" présent sur les comptes lecteurs. Ainsi tu pourras identifier qui a évalué Magister dixit, et donc compter tes évaluateurs. Ca ne marche pas toujours, mais ça marche plutôt bien. C'est ainsi par exemple que j'ai identifié 41 des 43 évaluateurs de mon C'est arrivé en avril.

    J'espère que cela t'aura été utile.


    Hello TNK,

    Je n'y aurais pas pensé, merci pour l'astuce ;)

    Je croise les doigts pour Magister Dixit et souhaite beaucoup de succès à tous les participants.

    Je ne manquerai pas la sortie de ton roman.

    Très belle soirée à tous!
    Thomas Dansor 
  • Bonjour, 

    Un seul avis, ce n'est pas assez pour juger d'un livre, c'est certain.

    J'ai déjà envoyé plusieurs de mes romans (concours ou hors concours) et je ne fais rien de particuliers pour attirer le regard sur mes romans. Les lecteurs viennent donc naturellement à moi de leur plein gré.

    J'ai la double casquette et voici mes conseils en tant que lectrice :  Il faut avoir un résumé qui accroche (pour moi c'est déterminant). Maintenant le nombre de mot est limité, ce qui n'a pas toujours été le cas et je ne prenais même pas la peine de le lire. Ensuite, je lis le premier chapitre pour me faire une idée. 

    Je tiens à préciser que quand je présente un de mes romans à un concours, je m'interdis évidemment de lire ceux qui sont en concurrence. 
  • TNKTNK Messages 724
    Bonjour, 

    Un seul avis, ce n'est pas assez pour juger d'un livre, c'est certain.

    J'ai déjà envoyé plusieurs de mes romans (concours ou hors concours) et je ne fais rien de particuliers pour attirer le regard sur mes romans. Les lecteurs viennent donc naturellement à moi de leur plein gré.

    J'ai la double casquette et voici mes conseils en tant que lectrice :  Il faut avoir un résumé qui accroche (pour moi c'est déterminant). Maintenant le nombre de mot est limité, ce qui n'a pas toujours été le cas et je ne prenais même pas la peine de le lire. Ensuite, je lis le premier chapitre pour me faire une idée. 

    Je tiens à préciser que quand je présente un de mes romans à un concours, je m'interdis évidemment de lire ceux qui sont en concurrence. 
    C'est un peu plus vrai depuis qu'il y a (relativement) peu de manuscrits sur le site, mais par exemple ce printemps, en Mars, près de 200 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne en même temps : impossible de surnager sans un peu de promo.

    Quant à la qualité du résumé, oui c'est un facteur nécessaire... mais en aucun cas suffisant. Il ne faut pas oublier que l'attention du lecteur dépend d'une globalité, et si ton résumé - aussi excellent fut-il - arrive après 10 résumés moyens, le lecteur qui parcourt les manuscrits est depuis longtemps dans une mentalité de zappeur qui fait que ton manuscrit risque de passer à la trappe, sans même que le résumé ne soit vraiment lu (alors je ne te parle même pas du 1er chapitre)...

    Enfin tu dis que tu ne lis pas tes concurrents, ce qui est une sage décision. Mais je te rappelle que sur Nouvelles Plumes, tous les romans sont en concurrence entre eux. Si par exemple tu as écrit un récit contemporain réaliste, tu seras néanmoins en concurrence avec les dragons de la catégorie fantasy.

    Conclusion :

    1) la promo est nécessaire (si tu es éditée ou si tu t'auto-édites, tu le remarqueras par toi-même).
    2) Tous les romans sont en concurrence les uns contre les autres ici, quels que soient les catégories dans lesquelles ils ont été postés...
  • TNK a dit :
    Bonjour, 

    Un seul avis, ce n'est pas assez pour juger d'un livre, c'est certain.

    J'ai déjà envoyé plusieurs de mes romans (concours ou hors concours) et je ne fais rien de particuliers pour attirer le regard sur mes romans. Les lecteurs viennent donc naturellement à moi de leur plein gré.

    J'ai la double casquette et voici mes conseils en tant que lectrice :  Il faut avoir un résumé qui accroche (pour moi c'est déterminant). Maintenant le nombre de mot est limité, ce qui n'a pas toujours été le cas et je ne prenais même pas la peine de le lire. Ensuite, je lis le premier chapitre pour me faire une idée. 

    Je tiens à préciser que quand je présente un de mes romans à un concours, je m'interdis évidemment de lire ceux qui sont en concurrence. 
    C'est un peu plus vrai depuis qu'il y a (relativement) peu de manuscrits sur le site, mais par exemple ce printemps, en Mars, près de 200 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne en même temps : impossible de surnager sans un peu de promo.

    Quant à la qualité du résumé, oui c'est un facteur nécessaire... mais en aucun cas suffisant. Il ne faut pas oublier que l'attention du lecteur dépend d'une globalité, et si ton résumé - aussi excellent fut-il - arrive après 10 résumés moyens, le lecteur qui parcourt les manuscrits est depuis longtemps dans une mentalité de zappeur qui fait que ton manuscrit risque de passer à la trappe, sans même que le résumé ne soit vraiment lu (alors je ne te parle même pas du 1er chapitre)...

    Enfin tu dis que tu ne lis pas tes concurrents, ce qui est une sage décision. Mais je te rappelle que sur Nouvelles Plumes, tous les romans sont en concurrence entre eux. Si par exemple tu as écrit un récit contemporain réaliste, tu seras néanmoins en concurrence avec les dragons de la catégorie fantasy.

    Conclusion :

    1) la promo est nécessaire (si tu es éditée ou si tu t'auto-édites, tu le remarqueras par toi-même).
    2) Tous les romans sont en concurrence les uns contre les autres ici, quels que soient les catégories dans lesquelles ils ont été postés...
    Bonjour TNK

    Perso, en tant que lectrice, je lis TOUS les résumés et même le 1er chapitre quand un résumé me plaît avant de télécharger un nouveau roman dans la catégorie que je souhaite lire. Je n'ai pas envie de perdre mon temps avec quelque chose qui ne me conviendrait pas : histoire ou style d'écriture et veux être sûre de mon choix, vu le peu de lecture que je fais ici. Je conçois néanmoins que tout le monde n'agit pas de même. 

    Quelques précisions maintenant. Quand j'ai un roman en compétition (pour le cas présent, celui de la romance 2020 s'il est accepté) je ne lis pas ceux de la même catégorie mais je peux très bien en lire un autre d'une autre catégorie puisqu'il n'y a pas de concurrence directe. Pour un autre concours ou en dehors des concours, je m'abstiens de lire tout texte tant que le mien est en évaluation. Je n'ai jamais dit que les romans sur le site n'était pas en concurrence, C'est juste que je ne lis pas ceux de la même catégorie (pour un concours) ou pas du tout si j'y ai un manuscrit. 

    Quant à la promo, une fois le roman édité, je sais bien qu'il faut le faire connaître, je ne suis pas naïve, je voulais juste dire que je ne rameute pas tous mes réseaux sociaux pour avoir pleins d'avis et de notes sur les NA ou NP. Un petit message sur le forum, pourquoi pas, mais relancer les lecteurs et lectrices pour les inciter à lire mon manuscrit, non. En tant que lectrice, je n'aimerais pas avoir ce genre d'appel sur ma messagerie. Je fuirai plutôt (ce que j'ai déjà fait du reste) Cela reste mon avis personnel. On est en droit de ne pas la partager. Cette façon de faire ne m'a pas empêché d'avoir déjà pleins de retours pour certains de mes manuscrits sur les NA ou NP.
  • Bonjour Céline,

    Merci d'intervenir sur ce poste, qui au départ, je dois bien l'admettre, venait d'une profonde déception de ma part. J'ai rebondi depuis. J'ai participé, et participe toujours, au prix des lecteurs 2019 avec le Thriller Magister Dixit. Le premier mois, j'ai contemplé le concours de loin. Sans surprise, le taux de lecture fut quasi nul, comme lors de ma première expérience. Alors, grâce aux conseils de la communauté et notamment de TNK, j'ai décidé de ne pas rester spectateur impuissant et j'ai ciblé quelques lecteurs très actifs. L'opération est un peu périlleuse car les sollicitations sont nombreuses et peuvent sans doute agacer, mais le résultat est là, le livre a été prolongé et figure parmi les derniers en lice. 
    Bref j'en conclus qu'il faut un peu plus qu'un bon résumé. Même si la démarche gêne ma timidité spontanée (pour ne pas dire congénitale), je pense qu'il faut se dépasser et tenter sa chance jusqu'au bout pour attirer le soupçon d'attention nécessaire. La suite en revanche n'est plus entre nos mains, mais en tous les cas, j'ai cette fois le sentiment d'être attentivement évalué, et, chère Céline, c'est également tout ce que je vous souhaite.

    Très belle soirée à vous.
    Thomas


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.