Fiche de Lecture

Bonjour,

Etant nouvelle sur le site, je trouve la fiche lecture assez dure à remplir, on ne sait pas vraiment ce qui est attendu. 
Pour le résumé: est-il attendu un résumé sur le livre complet (donc avec des spoils) ou un résumé plus 4ème de couverture assez vague?

Type de public: C'est assez vague, on devrait devoir cocher plusieurs cases

Note global: sur 5? 10? 20?

Voilà, je pense qu'il ne serait pas négligeable de se pencher sur la question. Soit en faisant une fiche explicative dans la FAQ, soit qu'il y est une explication pour chacun des points directement dans la fiche.

Merci.


Réponses

  • 8 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Bonjour,
    je suis en train d'évaluer mon deuxième manuscrit et je me pose les mêmes questions.
    De plus, pourquoi un livre évalué par plusieurs personnes avec une moyenne d'u peu plus que 9 n'est il pas publiable ?
  • De plus, pourquoi un livre évalué par plusieurs personnes avec une moyenne d'u peu plus que 9 n'est il pas publiable ?
    Je trouve la question intéressante.
  • Bonjour, 

    Ayant rencontré les mêmes interrogations que vous, j'ai décidé d'y répondre par moi-même (puisqu'après tout, il n'y a pas de mauvaise façon de faire). Concernant le résumé, je suis partie du principe de le faire intégralement, étant donné que la fiche est faite pour l'auteur d'abord, et que lui-même a dû proposer un résumé type 4ème de couverture pour le site (j'ai pris l'habitude d'annoncer la présence de spoilers avant mon résumé, comme cela si des personnes sont intéressées un jour où ce livre sera publié, et ne veulent pas se gâcher le suspense...). C'est aussi une manière de voir si l'histoire n'est pas trop compliquée, et suffisamment compréhensible dans son ensemble. Parlant des notes, elles sont sur 10 (cela se voit sur les évaluations déjà faites). Pour le type de public, je pense qu'indiquer adulte/enfant/ado/déconseillé aux personnes sensibles etc est assez. Il s'agirait plus de donner le ressenti global sur le public qui serait le plus à même de consommer ce genre d'ouvrage.  Sur la question de la moyenne supérieure à 9, malheureusement, c'est le comité de lecture qui décide. En dessous d'une certaine note, la question de la publication des manuscrits ne se pose même pas. Ceux avec les meilleures notes sont étudiés plus attentivement. Mais nous ne sommes que les petites mains du début, la 1ère ligne, le "1er tri" si je puis dire, on ne peut pas décider de la publication ou non d'un manuscrit. 
    De manière plus globale, j'aborde une fiche de lecture en me disant "si j'avais l'auteur face à moi, qu'est-ce que je lui dirais sur ses personnages/son intrigue/son titre/son style ?"

    J'espère avoir pu aider un peu en donnant mon avis (bien sûr je ne dis pas détenir la vérité, j'apporte juste ma vision des choses). 
  • Bonjour,
    Comme Nakara, pour le type de public, j'indique le type de lecteurs à qui s'adresse le manuscrit, il m'arrive aussi de mettre une réserve pour des jeunes quand cela me semble justifié.
    Pour les fiches ayants d'excellentes notes, mais dont le roman n'est pas retenu, je pense qu'il est également regardé par le comité d'édition : le nombre de fiches renvoyées, leur contenu, les réserves de certains lecteurs, il peut suffire de quelques notes inférieures à la moyenne malgré une majorité de notes autour de 9-10 pour avoir un refus. Je peux me tromper, mais il y doit aussi y avoir un "potentiel" de clients acheteurs qui pourrait être intéressés par le manuscrit dans la prise de décision.
      Je me sers du commentaire quand je n'ai pas le temps de remplir une fiche, mais aussi pour donner mon avis quand je n'ai pas assez de matières à développer sur le roman (livre truffé de fautes, mal écrit, qui ne m'a pas du tout touché...) et cela permet à l'auteur de se situer par rapport au perçu de son roman par un panel de lecteurs, idem pour les fiches de lectures.  Lors d'un concours, je crois savoir que seuls quelques romans sont retenus pour le parrain ou la marraine mais pas la totalité. Nous sommes tous des acheteurs potentiels des romans que nous évaluons. Certains auteurs non retenus se servent de nos fiches quand elles sont bonnes pour aller proposer leurs manuscrits chez d'autres éditeurs.
    Un mode d'emploi des fiches et des commentaires pourrait permettre aux lecteurs débutants de moins paniquer devant la fiche mais au fil des lectures, on prend de l'assurance.
    Même si nous ne servons pas à grand chose, en tant que lecteur, nous avons la chance de découvrir des petites pépites et d'accéder à des romans que l'on n'aurait pas découvert autrement et j'apprécie cette possibilité.

  • Bonjour,
    Je relève la remarque de Martine Joly "Même si nous ne servons pas à grand chose".
    Je ne suis pas d'accord, chaque lecteur a une opinion, un ressenti et toutes les remarques sont importantes.
    Si le manuscrit est publié, c'est super ! S'il n'est pas publié, les fiches de lecture sont un support très riche pour retravailler le texte.
    Je viens de soumettre un manuscrit et j'attends beaucoup des avis qui vont être rédigés. J'ai écrit comme je le sentais, j'ai repris mon texte à plusieurs reprises mais comment peut-il être perçu ? Est-il trop lourd ? Manque-t-il certains éléments ? Présente-t-il un intérêt pour d'éventuels lecteurs, lesquels ? L'expression est-elle satisfaisante ? Le vocabulaire intéressant ? Les personnages ont-ils assez de consistance ? Les analyses sont-elles claires et utiles ? Le lecteur se sent-il à l'aise dans sa lecture ou se sent-il "emprisonné" par les idées ? L'intrigue est-elle suffisante ?... Je me pose de nombreuses questions... et j'ai trouvé un site où des personnes vont me donner leurs réponses. Merci.
  • Bonjour, il est vrai qu'un point de vue d'auteur sera totalement différent de celui d'un lecteur. Ne serait-ce que parce que l'auteur connait ses personnages mieux que personne, et a son idée. Il fait transmettre un monde imaginaire à travers des mots, de simples formes noires formant des caractères que nous lisons. Et même avec plusieurs travaux de rééecriture, ces derniers seront toujours faits d'un point de vue d'auteur, il est possible de corriger les maladresses d'écriture, les phrases bancales, les fautes de conjugaison, mais il est beaucoup plus compliqué de savoir si ne atmosphère ou le caractère d'un personnage est bien retranscrit. Il en va de même pour les descriptions : cela peut être parfaitement limpide pour nous, mais le lecteur aura du mal à se figurer l'espace, par un manque de détails, ou au contraire une abondance de visuels. Et un lecteur pourra trouver un passage ambigu ou incohérent, ce qui ne l'est pas pour nous, ou vice versa, aimer beaucoup un moment que nous avons passer un temps impossible à toujours modifier parce que quelque chose nous gênait dedans, et où nous avions fini par abandonner. 
    Il existe aussi 2 types de lecteurs je dirais : ceux qui nous connaissent et les anonymes. Le risque/défaut des premiers serait de ne pas être totalement franc, nous dire que c'est bien alors que c'est moyen, par peur de nous vexer, et/ou parce u'il ne sont pas objectifs à notre encontre. Mais d'un autre côté, ils peuvent parfois nous aider en comprenant mieux ce que nous avons essayé de dire, et nous donner des conseils pour mieux l'exprimer. 

    Pour importe le lecteur, le plus important et l'essence de la critique est la justification. Dire "j'aime/je n'aime pas" finalement ne sert à rien pour l'auteur, si on ne sait pas dire pourquoi on a particulièrement apprécié ce personnage, ou pourquoi cette sous-intrigue nous a profondément dérangé. Autant dans le positif que le négatif, donner l'origine et l'explication de notre avis, avec le cas échéant de possibles idées/pistes pour améliorer (même si cela reste assez personnel, mais permet toutefois un échange d'idées).
  • Bonjour,
    L'auteur est aussi un lecteur à certains moments, il aime certaines ambiances et d'autres non...
    Il met son coeur dans son histoire mais il faut que cette histoire soit exprimée le mieux possible et ce n'est pas toujours facile, l'objectif est de parvenir à partager son histoire et atteindre le plus possible de lecteurs.
    L'auteur a son point de vue propre bien sûr mais l'intérêt est de parvenir à le transmettre, à le partager. L'écriture, à un certain stade, exige d'arriver à prendre suffisamment de recul pour lire et non se réciter ce que l'on a écrit, c'est  difficile ! Il faut parfois "laisser pauser" comme une pâte à gâteau que l'on reprend après un temps de pause et à laquelle on rajoute de la farine ou du liquide. Il est nécessaire également de doser correctement les détails dans les descriptions : pas trop pour ne pas étouffer le lecteur, assez pour décrire une image et guider le lecteur vers l'endroit où l'on souhaite l'emmener.
    Le lecteur (connaissance ou anonyme) ne doit pas hésiter à exprimer son ressenti, il ne doit pas être complaisant, c'est impératif pour que l'auteur puisse retoucher son texte. Il est important qu'il énonce clairement ce qui lui a plu et ce qui ne lui a pas plu, que ce soit l'expression, l'ambiance, les descriptions etc... Cette lecture avec fiche d'appréciation est un "vrai travail", il est parfois difficile de mettre par écrit un ressenti (un auteur en fait l'expérience).
    Le temps est long quand on attend ces fiches.
    J'espère qu'il est agréable pour ceux qui lisent ce que j'ai proposé !!!
    Encore une fois, merci d'avance à tous ceux qui partagent mon "voyage" et surtout pour les avis qu'ils transmettront.
  • (Re ?)bonjour,  il est vrai que chaque auteur est d'abord un lecteur. Enfin, il me paraît très compliqué d'écrire un livre, par exemple un roman de fantasy, si il n'y a eu aucune lecture de fantasy avant, pour en connaître les codes, mais aussi les erreurs et clichés à éviter, voire la tendance du mouvement littéraire (s'il y a plutôt un mélange avec d'autres styles, ou une autre piste prise par la majorité des ouvrages publiés et mis en avant récemment). Il est assez compliqué en tant qu'auteur de réussir à prendre assez de recul afin de se dire "ce passage finalement ne sert à rien, oui il m'a coûté plusieurs jours de travail, mais ce chapitre n'apporte rien, il ne fait que traîner en longueur, ce ne sont que des mots mis en plus pour gonfler les stat, on efface ! / j'aurai pu mieux décrire cette ambiance et cette vision quand même, il faut que je retravaille dessus".
    Auteurs et "beta lecteurs" sont dans la finalité relativement liés, puisque l'auteur confie son premier travail, et c'est grâce aux critiques rendues que le résultat final sera ce qu'il est.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.