Meilleurs Voeux !

2»

Réponses

  • Mais vous êtes déjà au niveau 10 !!!!!!!!

    Je donnais quelques pistes d'amélioration à Metallifab, avec pour exemple le plus gros bateau de l'univers scolaire (tu sais le boss de niveau 1 qui te permet de tester les manettes pour voir si tu as compris les règles du jeu), et vous, vous venez tout de suite pour l'affrontement du boss final ! :p

    Sinon, comme bien souvent, vous avez chacun un avis totalement justifié et à chaque fois que je découvre un post, et un nouveau commentaire, je pense : "mais oui, carrément d'accord". Je suis influençable, c'est terrible.

    Je pense au final que tout est histoire de personnalité de l'auteur, puis de contexte. Parfois j'ai besoin de lire un récit porté sur l'action rapide, où la narration s'efface au maximum au profit des discours directs ou des verbes d'action, parfois j'ai besoin de me perdre (de rêver) dans des envolées descriptives. Je trouve d'ailleurs que la préférence de Nakãra colle très bien avec le théâtre !

    Personnellement, j'ai besoin plus souvent de récits riches en narration. Ma vie me semble déjà beaucoup trop rapide et j'ai besoin de me poser ^^ De toute façon, il me faut toujours des dialogues "réalistes", où ça percute, alors je me casse parfois la tête (à l'écriture) pour savoir ce qu'il serait pertinent d'insérer dans le discours, et ce qu'il est pertinent de garder pour le narrateur. Pas certaine qu'il existe une réponse officielle :) Même pas certaine qu'en fonction de son humeur on écrive la même chose d'une minute à l'autre.

    PS : "dit-elle", vrai que c'est pas super sexy.


  • Les préférences sont aussi dues aux genres littéraires lus. C'est un équilibre en fait. Tout un livre en dialogue, j'aurais l'impression qu'il n'y aurait pas d'action, plutot de la réflexion sur un sujet. Mais que de la narration... ce serait la contemplation d'un tableau. Aussi violent ou complet ou representatif d'action qu'il soit. Il manque le dualogue pour donner vie aux personnages. Après tout c'est bien en discutant avec les personnes et non simplement en se regardant dans le blanc des yeux qu'on va se découvrir, construire une relation, et évoluer ;)
    Parfois aussi, un dialogue permet de couper et remplacer une longue narration. Je pense aussi, mais là je m'exprime par rapport à la fantasy, que certaines actions et certaines avancées ne peuvent se faire que par la parole. Et vous imaginez un monde et des groupes où personne n'échangerait ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.