Si vous voulez en savoir un peu plus sur Nakãra...

Comme K. S. Duncan, je vais faire ma présentation officielle sur le forum (étant donné que je suis assez active, ça servira peut-être pour les nouveaux membres et les curieux...)

Par où commencer... Nakãra est bien évidemment un pseudo, qui vient de mon plus ancien personnage de RP (qui auparavant s'est appelé Yakyra). Mon vrai prénom, comme déjà donné, est Roxanne. 

Lectrice depuis toujours, j'ai commencé par avoir une phase ou j'adorais l'Egypte ancienne, puis je suis très vite passée sur Louis XIV, avant de me tourner vers la Fantasy (mon plus grand amour). Depuis je me suis essayée un peu à quelques thrillers, policiers et contemporain, notamment par lassitude d'une fantasy que je trouvais trop copiée/collée dans tous les livres, et suivant toujours les mêmes schémas. Mais je n'en reste pas moins une inconditionnelle, et pour peu qu'il y ait dans une librairie un de ces livres avec un peu d'originalité, je suis la première à me jeter dessus. A passage, je suis également assez friande de gore... et allergique à la romance. 

J'adore beaucoup tout ce qui tient aux débats : commencer par chercher quel type d'argumentaire va utiliser l'autre personne, ses points forts et ses faiblesses, et exploiter ses failles, ou choisir une des failles pour me concentrer sur elle, attendre sa manière de rebondir... et même défendre un sujet ou une cause dont je ne suis pas partisane, justement pour sortir un peu de la zone de confort et réfléchir sur le sujet en recherchant des arguments. 

Je ne saurai pas trop quoi ajouter, mais si jamais vous avez des questions à me poser, vous savez comment meubler et faire vivre cette discussion (ou alors me contacter par MP et/ou mail (que de possibilités de nos jours pour échanger)).




(Oh, et il se pourrait bien qu'en réalité je ne sois pas qu'une simple lectrice, mais que je possède la double casquette... mais ce n'est là qu'une supposition...)

Réponses

  • 11 Réponses sorted by Votes Date Added
  • K. S. DuncanK. S. Duncan Messages 130
    juin 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Merci pour ta présentation et enchanté de nouveau :) c'est vrai que c'est plus simple.

    Nakãra a dit :
    (Oh, et il se pourrait bien qu'en réalité je ne sois pas qu'une simple lectrice, mais que je possède la double casquette... mais ce n'est là qu'une supposition...)
    Pour le reste nous verrons bien :)
  • TNKTNK Messages 712
    juin 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Nakãra a dit :
    Comme K. S. Duncan, je vais faire ma présentation officielle sur le forum (étant donné que je suis assez active, ça servira peut-être pour les nouveaux membres et les curieux...)

    Par où commencer... Nakãra est bien évidemment un pseudo, qui vient de mon plus ancien personnage de RP (qui auparavant s'est appelé Yakyra). Mon vrai prénom, comme déjà donné, est Roxanne. 

    Lectrice depuis toujours, j'ai commencé par avoir une phase ou j'adorais l'Egypte ancienne, puis je suis très vite passée sur Louis XIV, avant de me tourner vers la Fantasy (mon plus grand amour). Depuis je me suis essayée un peu à quelques thrillers, policiers et contemporain, notamment par lassitude d'une fantasy que je trouvais trop copiée/collée dans tous les livres, et suivant toujours les mêmes schémas. Mais je n'en reste pas moins une inconditionnelle, et pour peu qu'il y ait dans une librairie un de ces livres avec un peu d'originalité, je suis la première à me jeter dessus. A passage, je suis également assez friande de gore... et allergique à la romance. 

    J'adore beaucoup tout ce qui tient aux débats : commencer par chercher quel type d'argumentaire va utiliser l'autre personne, ses points forts et ses faiblesses, et exploiter ses failles, ou choisir une des failles pour me concentrer sur elle, attendre sa manière de rebondir... et même défendre un sujet ou une cause dont je ne suis pas partisane, justement pour sortir un peu de la zone de confort et réfléchir sur le sujet en recherchant des arguments. 

    Je ne saurai pas trop quoi ajouter, mais si jamais vous avez des questions à me poser, vous savez comment meubler et faire vivre cette discussion (ou alors me contacter par MP et/ou mail (que de possibilités de nos jours pour échanger)).

    (Oh, et il se pourrait bien qu'en réalité je ne sois pas qu'une simple lectrice, mais que je possède la double casquette... mais ce n'est là qu'une supposition...)
    Ah ben content de faire plus connaissance :)

    Roxanne... ah je n'avais jamais pensé à ce prénom, c'est joli... il pourrait bien aller pour le personnage d'astrophysicienne que j'ai dans un de mes avant-projets (tiens, une astrophysicienne comme personnage principal, ça ne rebute pas trop son monde ? ça ne fait pas trop bouquin de geek binoclard avec 3500 de QI, absolument imbuvable pour la masse ?)

    Pour l'Egypte ancienne - époque où ils vénéraient les grands garoumpf cosmiques - tu te serais bien entendue avec ma tante...
    Quant à la romance, je suis au regret de te dire qu'à la fin de mes deux premiers bouquins, le héros épouse l'héroïne avec tout le toutim : costume pour lui, robe blanche de princesse pour elle, public et invités en larmes, marche nuptiale, et le bisou romantique en plus... hein je t'ai dégoûté de ce que j'écris là ! Mais rassure-toi : cette avalanche de guimauve ne cacherait-elle pas quelque chose ? ;)

    Sur le goût du débat, on se rejoint par contre. Si tu veux me faire prendre du retard dans mon boulot, rien de mieux que des temps de campagnes électorales, où je me suis fait ma petite réputation de sniper... et d'insomniaque aussi ;)

    Sinon pour les MP ou le mail, ça marche :)

    Question subsidiaire : comment fait-on pour avoir la double casquette auteur/lecteur ici même, sur les NP (ça semble possible, vu qu'à coté de "lecteur en herbe", "lecteur d'or" et "VIP", le statut d'"auteur" apparaît aussi sur certaines fiches de lecture).
  • Après tout dépend de comment tu tournes le roman, et la suite. Après tout, il faut bien certains "piliers", et en appliquant ce raisonnement à l'extrême on pourrait dire : "pourquoi en héros de livres on a quasi toujours un humain fille ou garçon ?" (je crois que je me suis perdue dans mon idée en cours de route, je ne sais plus où je voulais aller... Bon, tant pis)

    Un beau mariage tout blanc et parfait pour juste après une éruption volcanique, un enlèvement de la mariée, un empoisonnement, un invité principal qui n'est pas celui qu'il devrait être ? (Je suis vraiment allergique au "tout est bien qui finit bien" et surtout les histoires d'amour qui deviennent le pilier principal d'une histoire et qui sont toujours le point auquel tout se rapporte...  :/ )

    J'aurai plaisir à débattre alors, même hors cadre politique (je ne suis pas très fan (du tout) de politique, mais je me dis que ça peut toujours être un défi intéressant, où je vois déjà quelle méthode d'attaque je vais adopter  ;) )

    En fait en tant que lecteur je viens de voir qu'l n'est pas possible de soumettre un manuscrit, on est automatiquement déconnecté et on nous demande de nous reconnecter. Je suppose donc que seuls les auteurs peuvent en plus de la soumission de leurs manuscrits lire et noter ceux des autres. C'est même la seule option possible pour cette double casquette sur le site. 
  • Nakãra a dit ...
    Pourquoi les héros de livres sont quasi toujours un humain fille ou garçon ? Ben parce que les lecteurs le sont en général aussi ! Les chats, les chiens, les insectes, les oiseaux, les martiens ou les fantômes ne font que rarement chauffer leur carte bancaire pour acheter des livres...

    D'ailleurs beaucoup de proches ne lisent pas de livres "avec des trucs irréels". Ils me prient donc de remiser mes extraterrestres et autres joyeusetés du genre pour écrire des "histoires de la vraie vie"... sous peine de ne pas me lire... donc si en plus ton héros n'est même pas humain...

    Pour le beau mariage en blanc, quelle meilleure couverture pour des agents partant en mission ? ;)

    Rassure-toi : je ne compte pas parler politique ici. OK, dans mes bouquins - surtout le 3eme, qui se déroule "dans la vraie vie" - on sent mes orientations en la matière, mais je ne suis pas venu ici pour me faire des ennemis, donc dans la mesure du possible, je vais m'abstenir...

    En tant qu'auteur, on ne peut pas télécharger les manus, même pas les nôtres ! Il faut donc bien une inscription "à la fois auteur et lecteur"... mais est-ce seulement possible ?
  • Tout dépend du type d'histoire et de public visé. Il est toujours possible de s'identifier à un autre héros qu'un humain. Ça peut être un défi intéressant pour un auteur, et une belle nouveauté pour le lecteur. Mais bon ça ne fonctionne que dans de la sf, de la fantasy, ou à la rigueur du fantastique. Avec peut-être une alternance de persos humain/pas humain pour le fantastique. 

    C'est dommage comme mode de pensée, même si je peux comprendre (pour ma part j'ai beaucoup de mal avec le contemporain). Mais ne serait-ce que pour la curiosité et l'ouverture d'esprit, il fut de temps en temps se forcer un peu à lire ce dont on ne lit pas (et pourquoi pas les piéger, en ayant un héros soit disant humain tout le récit, pour révéler à la fin qu'il ne l'est pas ? 0:) )

    Un "influenceur" des réseaux sociaux, assez connu mais pas faisant partie des plus grandes stars, voyageant soit-disant dans le monde ou des lieux précis pour faire partager à ses abonnés, et en partenariat avec telle ou telle entreprise. Ça peut être une très bonne couverture. 

    Après chacun ses opinions, mais même si tu viens me parler de politique rassure-toi je ne vais pas sortir ma hache (ça serait contradictoire de dire aimer les débattre, et ne pas être capable d'accepter qu'il y ait des avis différents des siens, et de ne pas savoir différencier la personne de ses arguments). Je pars du principe que la politique est un sujet comme un autre de discussion. 

    Ou alors se faire 2 comptes : 1 auteur et 1 lecteur, les 2 avec le même pseudo et le même mot de passe. 
  • Parfois, les classifications peuvent avoir un caractère un peu restrictif et donc un peu trompeur... On peut trouver dans la catégorie "contemporain" des histoires qui mélangent des aventures mâtinées de science fiction, policier et d'autres caractéristiques qui donnent du peps à l'histoire...
    Bonnes lectures à tous !
  • Nakãra a dit :
    Tout dépend du type d'histoire et de public visé. Il est toujours possible de s'identifier à un autre héros qu'un humain. Ça peut être un défi intéressant pour un auteur, et une belle nouveauté pour le lecteur. Mais bon ça ne fonctionne que dans de la sf, de la fantasy, ou à la rigueur du fantastique. Avec peut-être une alternance de persos humain/pas humain pour le fantastique. 

    C'est dommage comme mode de pensée, même si je peux comprendre (pour ma part j'ai beaucoup de mal avec le contemporain). Mais ne serait-ce que pour la curiosité et l'ouverture d'esprit, il fut de temps en temps se forcer un peu à lire ce dont on ne lit pas (et pourquoi pas les piéger, en ayant un héros soit disant humain tout le récit, pour révéler à la fin qu'il ne l'est pas ? 0:) )

    Un "influenceur" des réseaux sociaux, assez connu mais pas faisant partie des plus grandes stars, voyageant soit-disant dans le monde ou des lieux précis pour faire partager à ses abonnés, et en partenariat avec telle ou telle entreprise. Ça peut être une très bonne couverture. 

    Après chacun ses opinions, mais même si tu viens me parler de politique rassure-toi je ne vais pas sortir ma hache (ça serait contradictoire de dire aimer les débattre, et ne pas être capable d'accepter qu'il y ait des avis différents des siens, et de ne pas savoir différencier la personne de ses arguments). Je pars du principe que la politique est un sujet comme un autre de discussion. 

    Ou alors se faire 2 comptes : 1 auteur et 1 lecteur, les 2 avec le même pseudo et le même mot de passe. 
    On peut s'identifier à presque tout dans un livre... à condition d'avoir de l'imagination. Condition hélas non remplie par une majorité de gens "normaux".

    D'ailleurs j'ai une anecdote à ce sujet... l'Espagnol, je ne l'ai pas appris à l'école mais en cours du soir, entre 2011 et 2017. Notre prof aimait bien nous faire mettre en pratique ce qu'on apprenait en nous donnant une série de mots, à partir duquel on devait faire un texte... au bout de 6 mois, plus personne ne voulait bosser avec moi parce que je partais "trop loin"... c'est à dire plus loin que le raz des pâquerettes.

    En gros, sans moi, le texte le plus original du groupe était du genre "Je suis allé faire du vélo, j'ai rencontré une copine et on a tchatché". Avec le mien, Star Wars n'avait qu'à bien se tenir...

    Bonne idée ton influenceur. Inutile dans les projets actuels, mais dans un de ceux à venir, qui sait...

    La politique un sujet de discussion comme d'autres ? Ben... non ! Et oui, quand tu parles de ça sans être dans la pensée majoritaire, la hache peut parfois vite être de sortie, surtout quand tu as à faire à des trolls... où à des QI de trolls ;)

    Pour le compte auteur/lecteur joint, je pense poster un topic à ce sujet, affaire de surbooker un peu plus Karine ;)
  • TNK a dit :

    La politique un sujet de discussion comme d'autres ? Ben... non ! Et oui, quand tu parles de ça sans être dans la pensée majoritaire, la hache peut parfois vite être de sortie, surtout quand tu as à faire à des trolls... où à des QI de trolls ;)

    Effectivement vaste sujet, moi je veux bien en parler avec vous aussi ayant pratiqué cet art à petite échelle, j'aime beaucoup connaître les avis de tous le monde. 
  • @mvsud
    Il est vrai... Mais de ce que je me suis un peu forcée à lire, il s'agissait majoritairement de héros et d'époque actuels, plus des livres traitant du quotidien si je puis dire, sur comment le héros se voyait et évoluait par rapport à la société. Même si je vais moi-même apporter un contre-exemple puisque le dernier que j'ai lu était plutôt dans un monde de SF. Mais il était très décevant. 

    @TNK
    Oui pour l'identification. Ça me rappelle le dernier manuscrit que j'ai lu (et pas eu le temps de faire la fiche) : cinq aquarelles. Le héros ? Une table basse... ou plutôt 3 objets venant d'un même arbre (mais la majorité de l'histoire concerne la table basse). Il est vrai que dès qu'il est question d'effort intellectuel... Encore que je ne considère même pas ça comme un effort, mais entre un lecteur et un non-lecteur ce n'est pas pareil : le lecteur a l'habitude et ne réfléchit même plus à comment s'identifier aux personnages, il sait le faire quasi automatiquement. 

    C'est ennuyant les textes qui ne vont pas chercher loin... Je me rappelle que lors de mes rédactions de français de 3ème (ça date !) je faisais toujours en sorte que ce ne soit pas juste un texte, mais une histoire, ou du moins un début d'histoire. Toujours essayer d'être un peu dans l'originalité. 

    @TNK et @K. S. Duncan
    Vous l'avez donné une idée tous les 2...
  • Nakãra a dit :

    @TNK et @K. S. Duncan
    Vous l'avez donné une idée tous les 2...
    dit nous tout :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.