Curiosité d'auteur 2

J'aimais bien le titre alors je l'ai gardé...
J'aimerais connaître vos rituels d'écriture. A l'intérieur ? A l'extérieur ? Silence ou bruit ? Stylo ou ordi ? Plan ou pas... etc...
Qui nous dira comment il fait pour écrire ses merveilleuses histoires...

Réponses

  • 11 Réponses sorted by Votes Date Added
  • MyriamLMyriamL Messages 113
    septembre 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Mais quelle bonne question !

    Pour ma part, j'écris en intérieur, devant mon ordinateur, une playlist de musiques favorites en fond sonore. Le mieux : sans personne. Mais sans les enfants, c'est déjà pas mal ;)

    Comme j'écris dans le désordre, souvent par morceaux, je préfère le numérique au papier. Mais j'ai toujours un bloc note près de l'oreiller !
    Je n'ai plus d'ordinateur portable, sinon j'aimerais bien me mettre dehors au soleil... quand il y en a car ce n'est pas très fréquent là où je suis ^^

    Et toi ?

    PS : Ravie que le titre t'ai plu :)

  • MyriamL a dit :
    Mais quelle bonne question !

    Pour ma part, j'écris en intérieur, devant mon ordinateur, une playlist de musiques favorites en fond sonore. Le mieux : sans personne. Mais sans les enfants, c'est déjà pas mal ;)

    Comme j'écris dans le désordre, souvent par morceaux, je préfère le numérique au papier. Mais j'ai toujours un bloc note près de l'oreiller !
    Je n'ai plus d'ordinateur portable, sinon j'aimerais bien me mettre dehors au soleil... quand il y en a car ce n'est pas très fréquent là où je suis ^^

    Et toi ?

    PS : Ravie que le titre t'ai plu :)

    Eh bien, on se ressemble beaucoup... à l'intérieur, casque sur les oreilles avec musique de film ou de jeux vidéo (Si si il y en a des fabuleuses) mais sans paroles pour la concentration... seule si possible...

    Sur ordinateur principalement, comme j'écris sans plan, je rajoute souvent des chapitres... et si j'ai une idée fulgurante
  • TNKTNK Messages 587
    septembre 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Gwendoline a dit :
    J'aimais bien le titre alors je l'ai gardé...
    J'aimerais connaître vos rituels d'écriture. A l'intérieur ? A l'extérieur ? Silence ou bruit ? Stylo ou ordi ? Plan ou pas... etc...
    Qui nous dira comment il fait pour écrire ses merveilleuses histoires...
    Le retour des curiosités d'auteurs...

    Alors mes "rituels" d'écriture :

    1) A l'intérieur. Résolument. Comment pourrais-je me concentrer avec les oiseaux qui volent en rase motte, les hordes de moustiques et les bruits du chantier à côté pour écrire ?

    2) Dans le silence. Sans musique, sans rien que le son des touches de mon clavier qui en prennent pour leur grade. Seule exception : les ronrons du grand garoumpf cosmique dormant sur le canapé derrière l'ordi.

    3) Stylo ou ordi ? Ma réponse sera simple : le premier qui arrive à relire mon écriture manuscrite gagne un exemplaire dédicacé de ma fille, si elle venait à être éditée, bien sûr.
    Autant dire que cette promesse ne m'engage en rien, vu que la personne qui lira mon écriture manuscrite n'est pas encore née. Les ordis de la NSA et de la CIA sont en train d'essayer de déchiffrer une note manuscrite, mais aux dernières nouvelles, ils auraient planté.

    4) Plan ! D'ailleurs si je mets relativement peu de temps pour produire le premier jet de mes romans (la fille : 6 semaines... OK, un gros client avait annulé et ça me laissait de la marge, mais bon...), c'est parce que j'ai bétonné le plan avant...et que je m'y tiens ! A ce niveau, c'est impro zéro, sauf si je me rends compte d'un gros bug (oui, ça m'est arrivé)
    Par contre, la création du plan peut être beaucoup, beaucoup plus longue, vu que je recombine, densifie, charcute les futurs chapitres, écris les principales punchline des dialogues, de manière à toujours offrir une histoire qui avance et un cliffhanger en fin de chapitre. Ca ne marche pas toujours, mais j'essaie d'en rater le moins possible...

    5) Présence autorisée : personne ! A part le grand garoumpf cosmique, personne n'a le droit d'entrer...

    6) Avec une connexion internet. Pas juste pour procrastine en allant sur le forum des NP (quoique...), mais aussi pour rechercher des infos, des orthographes/conjugaisons, des images/vidéo pour m'imprégner d'un lieu, et bien sûr une fenêtre google earth ouverte pour visiter les endroits dont je parle...

    7) Température : élevée. OK, ce n'est pas très écolo de chauffer comme un malade comme ça, mais bon... si quelqu'un connaît des plans pour avoir une résidence d'auteur aux îles Marquises...
  • TNK a dit :
    Gwendoline a dit :
    J'aimais bien le titre alors je l'ai gardé...
    J'aimerais connaître vos rituels d'écriture. A l'intérieur ? A l'extérieur ? Silence ou bruit ? Stylo ou ordi ? Plan ou pas... etc...
    Qui nous dira comment il fait pour écrire ses merveilleuses histoires...
    Le retour des curiosités d'auteurs...

    Alors mes "rituels" d'écriture :

    1) A l'intérieur. Résolument. Comment pourrais-je me concentrer avec les oiseaux qui volent en rase motte, les hordes de moustiques et les bruits du chantier à côté pour écrire ?

    2) Dans le silence. Sans musique, sans rien que le son des touches de mon clavier qui en prennent pour leur grade. Seule exception : les ronrons du grand garoumpf cosmique dormant sur le canapé derrière l'ordi.

    3) Stylo ou ordi ? Ma réponse sera simple : le premier qui arrive à relire mon écriture manuscrite gagne un exemplaire dédicacé de ma fille, si elle venait à être éditée, bien sûr.
    Autant dire que cette promesse ne m'engage en rien, vu que la personne qui lira mon écriture manuscrite n'est pas encore née. Les ordis de la NSA et de la CIA sont en train d'essayer de déchiffrer une note manuscrite, mais aux dernières nouvelles, ils auraient planté.

    4) Plan ! D'ailleurs si je mets relativement peu de temps pour produire le premier jet de mes romans (la fille : 6 semaines... OK, un gros client avait annulé et ça me laissait de la marge, mais bon...), c'est parce que j'ai bétonné le plan avant...et que je m'y tiens ! A ce niveau, c'est impro zéro, sauf si je me rends compte d'un gros bug (oui, ça m'est arrivé)
    Par contre, la création du plan peut être beaucoup, beaucoup plus longue, vu que je recombine, densifie, charcute les futurs chapitres, écris les principales punchline des dialogues, de manière à toujours offrir une histoire qui avance et un cliffhanger en fin de chapitre. Ca ne marche pas toujours, mais j'essaie d'en rater le moins possible...

    5) Présence autorisée : personne ! A part le grand garoumpf cosmique, personne n'a le droit d'entrer...

    6) Température : élevée. OK, ce n'est pas très écolo de chauffer comme un malade comme ça, mais bon... si quelqu'un connaît des plans pour avoir une résidence d'auteur aux îles Marquises...
    La création dans un cocon douillet et silencieux...
  • MyriamL a dit :
    Mais quelle bonne question !

    Pour ma part, j'écris en intérieur, devant mon ordinateur, une playlist de musiques favorites en fond sonore. Le mieux : sans personne. Mais sans les enfants, c'est déjà pas mal ;)

    Comme j'écris dans le désordre, souvent par morceaux, je préfère le numérique au papier. Mais j'ai toujours un bloc note près de l'oreiller !
    Je n'ai plus d'ordinateur portable, sinon j'aimerais bien me mettre dehors au soleil... quand il y en a car ce n'est pas très fréquent là où je suis ^^

    Et toi ?

    PS : Ravie que le titre t'ai plu :)

    Quoi, à St-Pierre et Miquelon tu n'écris pas dehors ? ;)

    Ecrire en musique, tant mieux si tu y arrives, moi, c'est impossible, ça me sort du rythme de mes pensées. Sans personne idem, et comme je n'ai pas d'enfants...

    Gwendoline a dit :
    MyriamL a dit :
    Mais quelle bonne question !

    Pour ma part, j'écris en intérieur, devant mon ordinateur, une playlist de musiques favorites en fond sonore. Le mieux : sans personne. Mais sans les enfants, c'est déjà pas mal ;)

    Comme j'écris dans le désordre, souvent par morceaux, je préfère le numérique au papier. Mais j'ai toujours un bloc note près de l'oreiller !
    Je n'ai plus d'ordinateur portable, sinon j'aimerais bien me mettre dehors au soleil... quand il y en a car ce n'est pas très fréquent là où je suis ^^

    Et toi ?

    PS : Ravie que le titre t'ai plu :)

    Eh bien, on se ressemble beaucoup... à l'intérieur, casque sur les oreilles avec musique de film ou de jeux vidéo (Si si il y en a des fabuleuses) mais sans paroles pour la concentration... seule si possible...

    Sur ordinateur principalement, comme j'écris sans plan, je rajoute souvent des chapitres... et si j'ai une idée fulgurante
    Comment qu'elles font toutes pour écrire en musique ?!?

    J'ai entendu récemment une interview d'un auteur de thrillers que j'aime particulièrement (Nicolas Beuglet... pas NP lui, même s'il nous connaît... l'autre jour il a posté une photo sur facebook où l'on voit son dernier livre à côté de Ne la réveillez pas d'Angélina Delcroix). Dans cette interview, il dit qu'écrire en musique te donne l'impression que ton bouquin a un bon rythme, mais que souvent cette impression est trompeuse. Pas faux je trouve...

    Par contre il m'arrive d'écouter de la musique AVANT d'écrire, pour me mettre dans le bain (avant une scène de course-poursuite, toujours un superheroes de Daft Punk (album Discovery) :) )

    Autre truc aussi : j'improvise une BO "à la voix" en relisant un chapitre que j'ai terminé. OK, je dois passer pour un dingue à fredonner "tamtamtam.. boumboum...tsoing...lalala!", mais comme seul le grand garoumpf cosmique est témoin...

    Et alors sans plan ? Comment écrire sans plan ?!?

    Ah oui, autre rituel en ce qui me concerne : aller à la piscine municipale (à 29°c :) ), nager, et laisser venir les idées...
  • Gwendoline a dit :
    Eh bien, on se ressemble beaucoup... à l'intérieur, casque sur les oreilles avec musique de film ou de jeux vidéo (Si si il y en a des fabuleuses) mais sans paroles pour la concentration... seule si possible...

    Sur ordinateur principalement, comme j'écris sans plan, je rajoute souvent des chapitres... et si j'ai une idée fulgurante
    Je plussois les musiques de jeux vidéo ! J'ai souvent besoin d'avoir un son sonore pour "déconnecter le cerveau" de tout le reste. Concernant le plan.... Je m'y suis mise il y a seulement quelques semaines et je vois clairement la différence : on écrit beaucoup plus vite ;)

    TNK a dit :
    Quoi, à St-Pierre et Miquelon tu n'écris pas dehors ? ;)

    Ecrire en musique, tant mieux si tu y arrives, moi, c'est impossible, ça me sort du rythme de mes pensées. Sans personne idem, et comme je n'ai pas d'enfants...


    Ce n'est pas facile d'écrire en moufles sur un clavier :D
    Par contre, j'adore l'air du grand large et les balades au bord de la mer pour débloquer l'inspiration !
    Un peu comme ta piscine, mais ici nous sommes loin des 29°C ;)

  • Gwendoline a dit :
    J'aimais bien le titre alors je l'ai gardé...
    J'aimerais connaître vos rituels d'écriture. A l'intérieur ? A l'extérieur ? Silence ou bruit ? Stylo ou ordi ? Plan ou pas... etc...
    Qui nous dira comment il fait pour écrire ses merveilleuses histoires...

    En ce qui me concerne, c'est toujours en intérieur. Comme beaucoup, c'est une question de température (et de conditions météorologiques, toujours plus stables quand on a un toit au-dessus de ses cheveux !)

    Un silence le plus total possible. De toute façon, c'est simple : quand j'écris, je n'entends rien. Je suis totalement immergé dans mon illusion intérieure, je ne vois que l'idée et je suis tout à fait concentré sur sa mise en mots. Pour cette raison, j'écris au stylo : j'ai besoin de sentir concrètement la phrase. De réfléchir au poids de chaque mot, de chaque rythme... Bien sûr, une fois le manuscrit terminé, je recopie à l'ordi, ce qui me permet au passage d'apprécier mon texte d'un autre point de vue.

    Quant au plan, il m'est essentiel. J'ai besoin de savoir où je vais. Mais il s'agit plus d'un itinéraire : je sais d'où je pars, je sais par quelles étapes je vais passer, je connais ma destination... mais les routes intermédiaires sont choisies au fur et à mesure !

    Je ne pense jamais au point de vue, ni aux figures avant d'écrire. Je me laisse porter par ce que je sens en moi au moment où je l'écris, et je veille uniquement à ce que l'idée prenne une belle syntaxe.

    Les rituels forgent le mental, paraît-il... C'est aussi un moyen de ne pas rompre l'harmonie de l'imagination.
  • TNKTNK Messages 587
    octobre 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    WH a dit :
    Gwendoline a dit :
    J'aimais bien le titre alors je l'ai gardé...
    J'aimerais connaître vos rituels d'écriture. A l'intérieur ? A l'extérieur ? Silence ou bruit ? Stylo ou ordi ? Plan ou pas... etc...
    Qui nous dira comment il fait pour écrire ses merveilleuses histoires...

    En ce qui me concerne, c'est toujours en intérieur. Comme beaucoup, c'est une question de température (et de conditions météorologiques, toujours plus stables quand on a un toit au-dessus de ses cheveux !)

    Un silence le plus total possible. De toute façon, c'est simple : quand j'écris, je n'entends rien. Je suis totalement immergé dans mon illusion intérieure, je ne vois que l'idée et je suis tout à fait concentré sur sa mise en mots. Pour cette raison, j'écris au stylo : j'ai besoin de sentir concrètement la phrase. De réfléchir au poids de chaque mot, de chaque rythme... Bien sûr, une fois le manuscrit terminé, je recopie à l'ordi, ce qui me permet au passage d'apprécier mon texte d'un autre point de vue.

    Quant au plan, il m'est essentiel. J'ai besoin de savoir où je vais. Mais il s'agit plus d'un itinéraire : je sais d'où je pars, je sais par quelles étapes je vais passer, je connais ma destination... mais les routes intermédiaires sont choisies au fur et à mesure !

    Je ne pense jamais au point de vue, ni aux figures avant d'écrire. Je me laisse porter par ce que je sens en moi au moment où je l'écris, et je veille uniquement à ce que l'idée prenne une belle syntaxe.

    Les rituels forgent le mental, paraît-il... C'est aussi un moyen de ne pas rompre l'harmonie de l'imagination.
    Eh oui, Besançon comme mon village entre Bâle et Mulhouse n'ont pas le climat des Îles Marquises...

    Quant au stylo, outre mon écriture de chat, je n'y arrive pas car cela ne m'offre pas la plasticité du texte dans un traitement de texte (allez, je change ce mot là...). Sans parler que je tape avec un débit de mitraillette (d'où mon style "haché"), débit que je ne pourrais pas avoir bic à la main...

    Mes plans sont plutôt précis dès le début, même s'il y a des éléments qui peuvent encore changer lors de la rédaction.

    A titre d'info, je vous mets ci-dessous la capture d'écran du plan de mon roman actuellement en éval sur NP, en floutant tout sauf le 1er chapitre, celui-là même qui est en lecture pour tous sur le site. Vous pourrez ainsi comparer mon plan avec le texte soumis à évaluation : il n'y a pas tant de changements que ça (et encore là, ce 1er chapitre est l'un de ceux qui a le plus évolué entre le plan et la version "def") :


    Quant à trouver les idées, je cherche, combine, ... jusqu'à ce que ça fasse tilt!, et que ça sonne comme une évidence...

  • Coucou TNK,
    Ta manière de faire un plan détaillé est très intéressante. Je fais un paragraphe de description par chapitre en forme de "liste", mais le format ne me plait pas. Ca t'ennuie si je m'inspire du tien ?
  • MyriamL a dit :
    Coucou TNK,
    Ta manière de faire un plan détaillé est très intéressante. Je fais un paragraphe de description par chapitre en forme de "liste", mais le format ne me plait pas. Ca t'ennuie si je m'inspire du tien ?
    Tu fais comme tu veux ! :)

    Par contre, au lieu de le faire sur un tableur comme j'ai fait sur "la fille", je suis pour les romans suivants repassé au bon vieux fichier texte, car ça me permettait de faire des sauts à la ligne plus facilement.

    Si je l'ai fait sur tableur pour "la fille", c'était pour tenir une comptabilité précise des longueurs des chapitres (colonnes de droite) afin d'estimer la longueur finale du livre. Mais comme je me suis gouré comme pas possible dans mes évaluations de longueur, je suis revenu au bon vieux fichier texte, beaucoup plus malléable.
  • Ca marche. Merci ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.