Un seul grand récit pour les unifier tous

2»

Réponses

  • Voyons ce qu'on a en stock.
    Un varan de Komodo qui marche sur un allume-gaz.
    Un ptérodactyle carburant au Red Hot Chili Pepper.
    Ma tante Jeanne...  :#
    Sinon, il doit avoir son bac ? (Philo ou psycho ?)
    Et le dragon de Tolkien ? Celui-là ne manque pas de personnalité.
    Est-ce que tu autorises les plumes (ignifugées, bien sûr) ? Parce que dans certaines cultures...
    Et si on l'appelait le Bouffe-Monde. J'ai vu ça dans un dessin animé.
    Oh ! Il est tard.
    À bientôt. :p
  • Ceux d'Enclavia semblent avoir un comportement social développé, avec une hiérarchie au sein du groupe. Mais leur personnalité individuelle est peu abordée :)
  • EnitramEnitram Messages 317
    août 2019 modifié Vote Up0Vote Down

    J. F. Sibar

    Un varan de Komodo qui marche sur un allume-gaz, Un ptérodactyle carburant au Red Hot Chili Pepper. : hummm, j’sais pas ..

    Ma tante Jeanne...  : NON, il ne faut pas que ça fasse trop peur !

    Sinon, il doit avoir son bac ? : c’est mieux quand ils ne sont pas trop idiots

    Et le dragon de Tolkien ?  : De Tolkien je ne connais que Smaug, il était bien ... pour son époque ... on respecte les ancètres mais on n’est pas obbligée de toujours les imiter;)  J’ai lu Bilbo le Hobbit quand j’avais 14 ans je crois, c’était assez proche d’un roman jeunesse, j’ai bien aimé. Le Tolkien suivant a été le Silmarillion, je me suis royalement ennuyée, je ne l’ai jamais terminé et je n’ai plus jamais ouvert un Tolkien. Je ne sais pas s’il y a beaucoup de lecteurs de l’imaginaire qui n’aime pas Tolkien mais c’est mon cas. J'ai regardé quelques scènes des films mais jamais un entier : pour moi c'était juste de belles images, de beaux effets spéciaux.

    Est-ce que tu autorises les plumes (ignifugées, bien sûr) ? Les dragons Incas ont souvent des plumes je crois ...

    Et si on l'appelait le Bouffe-Monde. ???? effectivement là tu avais peut-être besoin de repos

     

    Atlas Johan

    Ceux d’Enclavia ne m’ont pas déçue. Leur comportement était assez inhabituel, plus proche de celui d’une meute de loup que de celui, individualiste, qu’on prête au classique dragon perché sur son trésor. Ils sont à mi-chemin de la faune et des personnages, sans doute parce que je ne les ais pas entendus communiquer avec le mage. C’est certain (même s’il n’a pas son Bac) le dragon ancestral n’est pas un idiot et on s'en souvient !

    C'était la minute DRAGON d'Enitram ;) B)

  • Enitram a dit :
    TNK  a dit :
    Et oui, il y aura des dragons dans le prochain... je sens que quelqu'un risque d'être intéressée...

    J. F. Sibar a dit :
    Hi ! Que ne ferait-on pas pour plaire à Enitram.

    Vous prenez d’énormes risques avec les dragons, je place la barre très haut. Ils doivent avoir de la personnalité, être des personnages à part entière : les dragons de Pern ou de l’âge de feu, pas ceux de G.O.T. (romans que j’adore mais pour d’autres raisons).

    Bref, je veux un personnage, pas un lance-flamme volant aussi beau soit-il.  Et je n'en ai pas vus souvent.:#

    Alors ... ? Toujours partants pour me faire aimer vos dragons ? ;)


    Les miens sont des... dragons clin d'oeil ;)

    Mon prochain projet est un contemporain, se déroulant à l'époque actuelle entre l'Île-de-France et la Dordogne... heureusement qu'il y a les jeux vidéo auquel le fils de l'héroïne s'adonne pour y placer quelques dragons ;)
  • Les miens sont des... dragons clin d'oeil ;)

    Mon prochain projet est un contemporain, se déroulant à l'époque actuelle entre l'Île-de-France et la Dordogne... heureusement qu'il y a les jeux vidéo auquel le fils de l'héroïne s'adonne pour y placer quelques dragons ;)
    C'est marrant ça, en ce moment mon fils de 10 ans est fan de "Dragon city", un jeu où on élève des dragons et où ils construisent des tanières en fonction de leurs noms et compétences (si j'ai bien compris). Graphiquement c'est assez sympa... pour les mômes.
  • Atlas JohanAtlas Johan Messages 101
    août 2019 modifié Vote Up0Vote Down
    Le dragon a cela de magique qu'il peut plaire à tous les âges. Il apparait dans les contes, certaines mythologies, la fantasy... Il peut être bon ou mauvais, plus ou moins intelligent et personnifié. Sa relation à l'Homme peut donc être multiple, particulièrement dans les récits héroique.
    En termes métaphoriques, il peut aussi bien incarner le challenge/défi s'il se trouve "devant" (sur le chemin d'une quête), que la menace s'il se trouve derrière comme poursuivant.

    Dans les deux cas il faut avancer !

    Cela en fait donc un instrument puissant du récit. Enclavia s'en sert dans sa forme la moins courante :)
    Ils ont un territoire (cf ci dessous en bas à gauche), et se comportent étrangement, comme s'ils étaient plus que de simples animaux en chasse.

  • Bonjour à tous. Je reviens donner des nouvelles d'Enclavia qui malheureusement ne sera pas édité.
    Pour l'instant :)
    En tout cas je remercie NP pour m'avoir donné ma chance ainsi que les 3 lecteurs (Berlioz Isabelle, Enitram, Bourotte Patrice) pour leurs évaluations.

    Enclavia : note globale 8,50/10 - Note Littéraire 9/10, merci c'est encourageant, tout autant que vos commentaires très constructifs. C'est un vrai plaisir d'avoir partagé ce roman avec vous, merci encore.

    J'en profite donc pour vous annoncer la mise en ligne sur Nouvelles Plumes d'un autre tome du Cycle : 
    Traquer la bête.

    Pitch :
    Marseille, 2080. Une avocate est sauvagement assassinée, par ce qui s'apparente à une bête monstrueuse. Garry Sobal, un des derniers inspecteurs humains, mène l'enquête dans un style bien à lui, violent et cynique. Mais il semble lui même surveillé par plusieurs conglomérats. Magnat des biotechnologies et IA avancent leurs pions autour de lui et du dangereux procès que conduisait l'avocate. Est-ce lié à la Nova, cette explosion céleste que certains ont pris pour une invasion extraterrestre avortée, quelques années auparavant ? Découvrez avec Garry, Grace et Mélinda, ces quelques jours où l'humanité a pris un tournant décisif en tant qu'espèce.

    Situation dans le cycle :
    L'histoire se déroule quelques années avant celle d'Enclavia. Les livres sont indépendants, vous pouvez les lire dans n'importe quel ordre.

    Genre :
    Fini la fantasy. Traquer la bête est un thriller SF, ou policier d'anticipation, s'il m'appartient de le classer. Le roman est sombre. L'inspecteur mis en scène, Garry Sobal, ne vous laissera pas de marbre. Il n'est pas là pour se faire aimer, mais si par malheur cela vous arrivait, le vieil adage selon lequel de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas, se rappellera forcément à vous. Oreilles chastes s'abstenir, de même que les inconditionnels du feel good.

    Voilà, j'espère que plusieurs d'entre vous se laisseront tenter et me feront le plaisir de leur évaluation.

    A bientôt.

  • Je suis plus "fantasy" que "thriller" mais j’adore l’anticipation, je préfère les "happy end" mais parfois c’est impossible ... et je n’ai pas les oreilles trop chastes ... alors je me suis laissée tenter. En plus ce sera l’occasion de pointer ce qui diffère (ou les ressemblances) dans le style d’écriture de tes deux romans, car rappelons que c’est moi qui t’ai mis la plus mauvaise note littéraire ... un 8 quand même ! À voir les appréciations des trois lecteurs il est impossible de déduire ce qui t’empêche d’avoir un 10 : le style ou l’histoire ?

      Note globale 8         littéraire 10

      Note globale 9         littéraire   9

      Note globale 8,5      littéraire    8

    Et comme pour Enclavia je te contacterais en MP quand je l’aurais lu

    à bientôt

  • Atlas Johan a dit :
    Bonjour à tous. Je reviens donner des nouvelles d'Enclavia qui malheureusement ne sera pas édité.
    Pour l'instant :)(...)A bientôt.

    Le pitch du nouveau me semble très sympa et beaucoup plus proche de mon univers. Intéressant...
  • Atlas Johan a dit :
    J'en profite donc pour vous annoncer la mise en ligne sur Nouvelles Plumes d'un autre tome du Cycle : 
    Traquer la bête.


    Comme promis je t'ai adressé un message en MP
  • J'en profite pour te remercier de ton retour et tes commentaires constructifs. Indubitablement, NP permet d'avoir ces deux plaisirs que sont les avis de lecteurs sur le fond, et sur la forme. Ils constituent autant de possibilités d'amélioration, que le Graal de l'édition soit atteint ou non. Peu importe la destination, le chemin est déjà satisfaisant (oui je sais, beaucoup d'adages l'annonçaient déjà, je ne fais que confirmer :) )
  • Bonne année à tous, qu'elle soit remplie de bonheur et de belles plumes, à lire comme à promener loin de l'encrier.

    Traquer la bête est toujours disponible et concourt pour le prix de l'imaginaire. Si cela tente certains, c'est un thriller d'anticipation, ou Policier SF, classée sur NP en Science Fiction.

    A bientôt


  • Voilà, je suis prolongé jusqu'au 27/02, pour ceux qui voudraient faire la connaissance de Garry, le flic qui fait saigner les oreilles des poètes (et pas que), même en 2080 !

    Sinon vous pourrez toujours vous reposer avec la narration de Grace. Ah Grace, celle qui peint mieux que les IA ! Grace dont la douce voix fait des inversions sujet-verbe quand elle se questionne sur le concept de liberté, entre deux souvenirs à propos de sa relation toxique avec "le Maître".

    Sinon il vous restera toujours Mélinda, qui a délaissé la carrière d'architecte de Réalité Virtuelle, pour revenir cultiver des carottes avec Alex, possibilité que le monde ne semble pas prêt à lui offrir. A bientôt peut-être !
  • Atlas Johan a dit :
    Voilà, je suis prolongé jusqu'au 27/02, pour ceux qui voudraient faire la connaissance de Garry, le flic qui fait saigner les oreilles des poètes (et pas que), même en 2080 !

    Sinon vous pourrez toujours vous reposer avec la narration de Grace. Ah Grace, celle qui peint mieux que les IA ! Grace dont la douce voix fait des inversions sujet-verbe quand elle se questionne sur le concept de liberté, entre deux souvenirs à propos de sa relation toxique avec "le Maître".

    Sinon il vous restera toujours Mélinda, qui a délaissé la carrière d'architecte de Réalité Virtuelle, pour revenir cultiver des carottes avec Alex, possibilité que le monde ne semble pas prêt à lui offrir. A bientôt peut-être !

    C'est certain qu'entre ce personnage là :

    "Qui peut avoir un pinceau à la fois si doux et si cruel, capable de fleurir l’Eden comme d’attiser les enfers ? Il semble à même de caresser divinement sa toile, puis de mille lacérations furieuses, la déchirer en un instant. Comme pour laisser croire que jamais il ne fut capable de beauté."

    Et celui-ci :

    "— Où vous allez Garry ? C’est dans le salon que ça a eu lieu.

    — Aux chiottes chef. C’est ma pièce préférée."

    Tu nous fais un peu faire le grand écart  ;)


  • :) Et encore, merci d'avoir choisi un morceau soft de Garry, car on sait tous les deux qu'il peut aller beaucoup plus loin.

    Grace quant à elle, porte bien son nom. J'écrivais sa narration après celle de Garry, comme on se passe de la Biafine après un coup de soleil.
  • Atlas Johan a dit :
    :) Et encore, merci d'avoir choisi un morceau soft de Garry, car on sait tous les deux qu'il peut aller beaucoup plus loin.

    Grace quant à elle, porte bien son nom. J'écrivais sa narration après celle de Garry, comme on se passe de la Biafine après un coup de soleil.

    Et bien voilà, les évaluations de "Traquer la bête" sont en ligne. Encore merci pour ce bon moment de lecture.

    Même le lecteur qui n'a mis que 5 pour le style littéraire dit <<… Vocabulaire étendu et bien choisi … Varié, en fonction de celui qui s’exprime, ce qui fournit une diversité d’expression qui est un vrai « plus ». La lecture en est aisée … >>

    Pas de doute : tes 8 lecteurs ont apprécié … et que des VIP Monsieur !!! Bravo pour cette jolie moyenne.


  • Salut Enitram, merci à vous tous pour ces évaluations ! Et bien sûr merci à toi pour le coup de  <3 , avec les notes max dans les 2 rubriques. Je suis vraiment flatté, sachant ton expérience et ton exigence quant aux genres de l'imaginaire.
    Moyennes :
    8.53/10 Note Globale - (Pire 7,5, meilleure 10)
    8.43/10 Note Littéraire - (Pire 5, meilleure 10)

    Je suis content et reconnaissant pour vos retours chers lecteurs. Au delà des notes, je vous exprime toute ma gratitude pour le travail apporté à vos fiches, avec des avis sur le fond et la forme.

    Tout le monde semble avoir aimé l'histoire.
    Après effectivement il y a ce 5/10 littéraire que tu remontes et qui "plombe" un peu la note, avec pourtant un commentaire positif sur le style dans les points appréciés (!), qui va donc en contradiction avec ce chiffre :)
    Mais je pense que cela sanctionne le côté cru des passages de Garry. Le lecteur semble quand même avoir passé un bon moment et met 8 à l'ensemble.

    C'est aussi ce que je note dans d'autres retours. Le livre est clivant pour certains. Sur 10 personnes, j'ai 3 retours dithyrambiques, 6 "c'est bien" et 1 "mon dieu, Garry c'est trop, brûlez moi ce torchon". Je n'ai pas eu ce dernier excès chez NP, mais quand bien même ce ne serait pas si grave... Les controverses peuvent alimenter la visibilité d'un ouvrage qui par définition, s'il aborde des points sensibles, ne peut pas plaire à tout le monde.
    Mon avis, c'est que la violence de ce qui se passe en Garry, ne peut que générer quelques envolées très humaines. Traquer la bête se joue dans l'enquête, mais aussi au sein d'un combat que tout être humain doit mener en lui même. De sa naissance à sa mort... C'est un des messages du livre ; il y a la science, la conscience, la société, la philosophie, que j'aborde dans la mesure de mes moyens et à l'occasion de cette histoire. C'est un des rôles sociétaux de la SF à mon sens... Bon, il y a aussi l'amour en filigrane, mais ce sera beaucoup plus clair avec le prochain opus.

    Il est agréable aussi de voir que globalement le côté "standalone" du bouquin fonctionne, bien qu'il soit inclus dans une trilogie. Patrice a d'ailleurs exprimé ses craintes à ce sujet (dans son commentaire, il redoute que ceux qui n'ont pas lu Enclavia n'apprécient pas Traquer la bête autant que lui), mais au final leurs retours sont quand même bons. Evidemment, quand on ré-insère le livre dans la trilogie (le 3e est en cours), on lève les frustrations possibles en apportant plus de réponses.
    D'ailleurs au niveau des valeurs, pour ceux qui ont lu Enclavia, c'est là que les notes sont les plus élevées :
    Global : 9.25/10
    Littéraire : 9,6/10

    Pour ceux qui n'ont pas lu d'autre volume :
    Global : 8,25/10
    Littéraire : 7,5/10 (c'est là que joue le fameux 5 s'impacte le plus nettement)

    J'attends de voir si le comité de lecture va approfondir ou pas, mais je ne me fais guère d'illusions. Je pense qu'il m'aurait fallu allègrement passer les 9 et obtenir plus de coups de cœur, pour envisager l'édition... On verra pour le prochain opus et avec une vision plus globale du cycle ;)

    Certains des lecteurs sentent peut être les contours de quelque chose d'encore mieux se dessiner, si on regarde le projet dans son ensemble. J'espère leur donner raison, en tout cas c'est le but et j'y travaille !

    Merci à tous.
  • Bonjour Atlas Johan,

    Je suis désolée, je ne l'ai pas téléchargé pour plusieurs raisons :
    1/ arrivée en novembre, j'ai pas tout suivi x)' (ok, insuffisant)
    2/ je ne télécharge aucun manu de l'imaginaire (fantastique/fantasy/SF) tant que je suis en évaluation... 
    3/ d'ailleurs, j'ai tellement de boulot en ce moment que je n'arrive plus à télécharger tout court :-]] (les intéressés comprendront x))

    J'espère sincèrement, après avoir lu enfin tous vos échanges, qu'ils vont se pencher sur ton manuscrit ! Tu le mérites vraiment ! 

  • Merci en tout cas de ton retour @Atlas Johan, d'avoir pris le temps de revenir de remercier et d'analyser un peu, tout en expliquant le futur que tu envisages. Je crois deviner donc que cela signifie que tu restes malgré tout sur NP... ? Il te reste encore à savoir concernant l'avis du comité intérieur de NP en effet.
  • Salut
    Emamka, aucun problème. Je n'en suis pas au stade où je ressens le besoin que tous ceux qui ne m'ont pas lu doivent s'en expliquer, ou s'en excuser :) Et au demeurant, j'espère ne jamais l'atteindre. En tout cas, merci pour ton message.

    Nakãra, de rien c'est normal. Oui, quelle que soit l'issue, je compte proposer le 3e volume à l'édition. Le seul cas où il ne figurerait pas sur NP, serait si j'avais une proposition concrète par ailleurs avant. Mais bon, ça je pense que c'est un peu le cas de tout le monde ici :)
  • Ils mettent combien de temps avant de répondre ? 

    Tu nous donneras de tes nouvelles, n'est-ce pas !
  • Cela dépend de si le destin du manuscrit est lié au concours. Si ce n'est pas le cas ce sera rapide. En revanche si c'est lié, il faut laisser le temps aux manuscrits ayant été déposés fin février, d'avoir une période d'évaluation équitable, donc ce sera plus long.
    Oui bien sûr je vous donnerai des nouvelles quoi qu'il en soit.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.