Bonjour.

Salut à tous.

J'ai mis mon manuscrit en évaluation depuis le mois de janvier et j'avoue que d'attendre, c'est long et stressant. J'ai l'impression qu'il n'est pas lu, peut-être à cause du premier résumé qui peut-être ne donne pas envie de cliquer dessus ? C'est une histoire policière qui d'après les retours que j'ai pu déjà recevoir, est plutôt pas mal (pour rester modeste). Le titre est Jessica Bennett.

Histoire de papoter et me présenter. Je m'appelle Fanny, 24 ans, habite dans la Charente-Maritime. J'écris officiellement depuis deux ans. Avant j'avais écrit deux fan fictions sans aller jusqu'au bout (un de mes défauts, dès que je rencontre une difficulté, j'abandonne). Je me rappelle m'avoir dit, si j'arrivais à écrire une histoire plutôt pas mal avec des personnages, des lieux qui existaient déjà, peut-être qu'un jour j’essayerais une vraie histoire. Je n'avais jamais imaginé que cette pensée deviendrait réalité. La vérité est que mes fan fictions ont bluffé tout le monde, moi la première. Elles sont d'un tel réalisme par rapport aux personnages et leur caractère.

J'ai jamais pensé que l'écriture était pour moi, je ne suis pas douée en français (même si je me suis un peu améliorée depuis), et la lecture est plutôt quelque chose qui m'a toujours repoussée. Bien que j'ai déjà lu des livres en entier, mais rares sont les livres arrivent à m'accrocher jusqu'au bout, même les meilleurs best-seller.

Un jour il y a deux ans, j'ai lu LE livre qui a réussi à me captiver, je l'ai lu en quelques jours (chose que je n'ai jamais fait). Dans cette histoire, qui a été un énorme succès littéraire, j'ai tout aimé, de l'histoire à l'écriture, au point de vue utilisé. Ce qui m'a frappée, c'est que j'aurais presque pu l'écrire, enfin d'une certaine manière. Je savais à l'avance ce qui allait suivre, j'avais en moi et depuis longtemps tous les éléments qui ont fait de cette histoire un succès. Ce qui voulait dire que mes idées d'histoires, "même si je n'avais jamais rien écrit", étaient bonnes et que ça plaisait aux lecteurs.

Du coup, je me suis lancée à écrire Jessica Bennett, j'écrivais avec une fougue que je ne connaissais pas, comme si ma vie en dépendait. Je ne savais pas du tout ce que je voulais, ni qu'elle serait l'histoire globale, j'avançais chapitre par chapitre avec de vagues idées pour la suite, mais sans savoir la fin. Même au moment d'écrire les derniers chapitres j'étais encore dans le flou. Et je suis toujours étonnée à quel point tous ces morceaux d'intrigue, de pistes et d'indices semaient au fil des chapitres, se collent ensemble à la perfection.

J'ai écrit le premier jet de cette histoire en dix mois, environ un chapitre par semaine pour les petits et deux semaines pour ceux plus épais. J'ai passé plusieurs mois à le peaufiner davantage, sans trop touché, car chez moi, le premier jet est souvent le meilleur.

Voilà comment je suis mise à écrire. Aujourd'hui j'ai commencé huit ou dix autres histoires, sans compter les centaines autres idées en tête.

Merci de m'avoir lue et désolée pour les fautes qu'il doit y avoir.

Réponses

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.