Besoins de conseils pour écrire vos romans policiers ???

Je viens de découvrir "Le Décalogue de Knox" et je trouve ses lois … savoureuses !

Autre temps, autres meurs ;)   mais je ne lis pas beaucoup de romans policiers …

Le Décalogue de Knox est une série de 10 lois rédigées par Ronald Knox en 1929 pour codifier les intrigues des nouvelles et romans policiers. Le texte de Ronald Knox est le suivant :

  Le criminel doit être quelqu'un mentionné plus tôt dans l'histoire, mais pas quelqu'un dont le lecteur a pu suivre les pensées.

  Le détective ne doit pas utiliser de techniques surnaturelles pour résoudre une affaire.

  L'usage de plus d'un passage secret ne saurait être toléré. Même dans le cas d'un seul passage secret, il faudrait que l'action se passe dans une maison où la présence de ce type de dispositif était prévisible.

  Des poisons inconnus ne peuvent être utilisés, ni aucune machine, de telle sorte que le lecteur ne soit pas embarrassé par une longue explication scientifique en conclusion.

  Aucun Chinois ne doit figurer dans l'histoire.

  Aucun accident ne doit aider le détective. De même, on ne doit avoir recours à aucune intuition divine inexplicable. Toutes ses intuitions doivent avoir une origine et se confirmer par la suite.

  Le détective ne doit pas commettre lui-même le crime.

  Le détective ne doit pas utiliser des indices qui n'ont pas été présentés au lecteur pour résoudre l'affaire.

  Les observateurs ont le droit de tirer et présenter leurs propres conclusions.

  Il ne doit pas être fait usage de jumeaux et d'habiles déguisements.

Réponses

  • 4 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Merci Enitram pour ces précieux conseils !!!! 
    Un jour, quand j'en aurai terminé avec mon cycle actuel, j'ai toujours été tenté par un petit one-shot policier-fantastique (baignant dans les mythes de l'est)

    Je rebondis sur certains critères qui m'ont bien fait marrer ! (et tu comprendras si je te dis que ça m'a fait du bien :p )

     Aucun Chinois ne doit figurer dans l'histoire. = "Détective Dee" est un usurpateur XD 

    Le détective ne doit pas commettre lui-même le crime = pauvre Étienne Boisset, encore un usurpateur ! 

    Pour le coup des jumeaux, c'est effectivement répété par plusieurs grands noms. ça doit faire partie de ces ficelles "interdites" (comme celle où le héros se réveille, en fait, tout se résumait à un cauchemar) 

    Le "policier" qui m'a le plus secouée : Nymphéas noirs, de Michel Bussi. Le récit respecte d'ailleurs les lois de Knox en tous points ! La fin est aussi inattendue qu'efficace, retournement de situation total, à la manière d'un Sixième Sens de Shyamalan ! Une PERLE ! 


  • Je rebondis sur un des points " Le criminel doit être quelqu'un mentionné plus tôt dans l'histoire, mais pas quelqu'un dont le lecteur a pu suivre les pensées.". Pour ma part, je pense que si on ne dit pas qui il est, suivre ses pensées/être dans sa tête est tout à fait envisageable et parfois apporte un plus. Il suffit que l'auteur fasse tout pour qu'on ne devine pas son identité pour que ce point devienne très intéressant même.
  • Le "policier" qui m'a le plus secouée : Nymphéas noirs, de Michel Bussi. Le récit respecte d'ailleurs les lois de Knox en tous points ! La fin est aussi inattendue qu'efficace, retournement de situation total, à la manière d'un Sixième Sens de Shyamalan ! Une PERLE ! 

    Je suis tout à fait d'accord avec toi Emanka ! C'est par ce livre que j'ai découvert Bussi d'ailleurs. Un cadeau sans lequel je n'aurais peut être jamais lu cet auteur alors que "Wahou !" 

  • Mince si on a plus droit aux passages secrets et aux jumeaux... il va falloir se gratter la tête
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.