Quelqu'un peut-il me dire ...

Quand un auteur glisse une phrase, comme un cheveu dans la soupe et souvent à la fin du chapitre, du genre "Malheureusement elle ne se doutait pas que le pire restait à venir".

Quelqu'un peut-il me dire comment s'appelle cet effet ?

Je comprends bien que ça signifie "trrrrremble lecteur… il va se passer des choses terrrrribles" pour donner envie de connaître la suite. Mais franchement !!! Ça m'agace tellement que j'ai envie d'arrêter la lecture, ça ne me donne pas du tout envie de continuer.

Si dans un film à la fin de la scène d'action vous avez soudain une voix-off qui vous dit "Malheureusement elle va souffrir !!!!" est-ce que vous  avez peur ?

Réponses

  • 17 Réponses sorted by Votes Date Added
  • J'ai l'impression d'entendre un faux rire démoniaque de parc d'attraction XD 

    Effectivement, ce genre de remarque peut casser l'effet désiré ;) 
  • Hoinard ValérieHoinard Valérie Messages 496
    21 mai modifié Vote Up0Vote Down
    Enitram a dit :

    Quand un auteur glisse une phrase, comme un cheveu dans la soupe et souvent à la fin du chapitre, du genre "Malheureusement elle ne se doutait pas que le pire restait à venir".

    Quelqu'un peut-il me dire comment s'appelle cet effet ?

    Je comprends bien que ça signifie "trrrrremble lecteur… il va se passer des choses terrrrribles" pour donner envie de connaître la suite. Mais franchement !!! Ça m'agace tellement que j'ai envie d'arrêter la lecture, ça ne me donne pas du tout envie de continuer.

    Si dans un film à la fin de la scène d'action vous avez soudain une voix-off qui vous dit "Malheureusement elle va souffrir !!!!" est-ce que vous  avez peur ?

    J'ai l'impression de me reconnaître là  :# J'avoue que c'est une erreur que je fais...  :s
    Par contre, je ne sais pas comment ça s'appelle :/ Est-ce que c'est une sorte de foreshadowing ? 
  • J'avais plutôt l'impression que le "foreshadowing" c'était subtil : des indices glissés pour faire deviner. 

    En cherchant je suis aussi tombée sur "flashforward, ou saut en avant" mais là il s'agit plutôt d'une séquence qui se déroulera dans le futur. 

    Je ne trouve pas le bon terme quand c'est juste une phrase pour se spoiler. Et il me serait bien utile pour les "moins" dans mes fiches

  • Enitram a dit :

    J'avais plutôt l'impression que le "foreshadowing" c'était subtil : des indices glissés pour faire deviner. 

    En cherchant je suis aussi tombée sur "flashforward, ou saut en avant" mais là il s'agit plutôt d'une séquence qui se déroulera dans le futur. 

    Je ne trouve pas le bon terme quand c'est juste une phrase pour se spoiler. Et il me serait bien utile pour les "moins" dans mes fiches

    Voilà, c'est flashforward le mot que je cherchais  :# Merci Enitram ! Je n'arrivais plus à trouver le terme ^^' Ah ce n'est pas ça non plus ? 
    Attends, je viens de regarder à un endroit où je sais que j'ai un ajouté ce type de texte. On parle de "teasing" dans les commentaires avec les lecteurs :#
  • TNKTNK Messages 1,270
    Ouais, c'est une sorte de foreshadowing, mélangé à du cliffhanger. Pas exactement un flash forward non plus, tout en l'étant un peu. C'est surtout un effet pour dire "hé attention, pour l'instant, c'est tout mignon et tout, mais attendez, mon héros, il va encore en chier...". Je m'en suis aussi déjà servi d'ailleurs :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !
    Les grands disent que la vérité sort de la bouche des enfants. Mais ce qu’ils oublient de préciser, c’est que même le plus sincère des enfants peut se tromper…"

  • EnitramEnitram Messages 616
    22 mai modifié Vote Up0Vote Down
    Attends, je viens de regarder à un endroit où je sais que j'ai un ajouté ce type de texte. On parle de "teasing" dans les commentaires avec les lecteurs :#

    OUI MERCI !  TEASING

    Ça correspond assez bien et je vais le garder.

    TNK a dit :
     Je m'en suis aussi déjà servi d'ailleurs :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !
    Les grands disent que la vérité sort de la bouche des enfants. Mais ce qu’ils oublient de préciser, c’est que même le plus sincère des enfants peut se tromper…"

    Ce que tu écris là c'est assez subtil pour être assimilé à "foreshadowing" à mon avis. Je ne trouve rien à reprocher à cette technique, elle plait ou pas mais ce n'est ni idiot ni abêtissant.

    Ce que je ne supporte pas c'est la phrase qui dévoile, sous prétexte de créer le suspense ou l'effet dramatique mais en fait sans bénéfice, dans ton exemple ce serait :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !

    Mais ce qu’il ne savait pas c'est qu'il serait assassiné dans deux jours.

     Je ne voulais pas l'indiquer dans les commentaires visibles de la fiche parce que ça peut plaire à d'autres lecteurs, c'est un ressenti personnel. Mais je voulais que l'auteur soit conscient que ça peut en agacer très sérieusement d'autres qui voit ça comme une faiblesse de style, l'incapacité de suggérer quelque chose autrement quand l'écrivant en toutes lettres. 

    Et que c'est une des raisons pour laquelle je ne mettais pas une meilleure note.

  • TNKTNK Messages 1,270
    Enitram a dit :
    Attends, je viens de regarder à un endroit où je sais que j'ai un ajouté ce type de texte. On parle de "teasing" dans les commentaires avec les lecteurs :#

    OUI MERCI !  TEASING

    Ça correspond assez bien et je vais le garder.

    TNK a dit :
     Je m'en suis aussi déjà servi d'ailleurs :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !
    Les grands disent que la vérité sort de la bouche des enfants. Mais ce qu’ils oublient de préciser, c’est que même le plus sincère des enfants peut se tromper…"

    Ce que tu écris là c'est assez subtil pour être assimilé à "foreshadowing" à mon avis. Je ne trouve rien à reprocher à cette technique, elle plait ou pas mais ce n'est ni idiot ni abêtissant.

    Ce que je ne supporte pas c'est la phrase qui dévoile, sous prétexte de créer le suspense ou l'effet dramatique mais en fait sans bénéfice, dans ton exemple ce serait :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !

    Mais ce qu’il ne savait pas c'est qu'il serait assassiné dans deux jours.

     Je ne voulais pas l'indiquer dans les commentaires visibles de la fiche parce que ça peut plaire à d'autres lecteurs, c'est un ressenti personnel. Mais je voulais que l'auteur soit conscient que ça peut en agacer très sérieusement d'autres qui voit ça comme une faiblesse de style, l'incapacité de suggérer quelque chose autrement quand l'écrivant en toutes lettres. 

    Et que c'est une des raisons pour laquelle je ne mettais pas une meilleure note.


    Oui, je vois bien. Et d'ailleurs on attendra plus de deux jours avant la première tentative d'assassinat sur ce personnage :)

    Sinon autre séquence où j'ai utilisé cette technique, dans le roman autobiographique que j'écris à quatre mains avec ma co-auteure et protagoniste, originaire de Nouvelle-Calédonie, devenue malvoyante des suites de la maladie de la dengue, une maladie tropicale transmise par les moustiques, événement déclencheur de l'action du livre.

    Avant cette scène, nous avons installé son amour pour les beautés du ciel austral (qualifié de cité cosmique qui nous surplombe, comme des petits grains de sable fluorescents, dont une main généreuse aurait saupoudré la voûte céleste), puis, lorsque le moustique entre en scène, nous écrivons :

    Il se pose et n’hésite pas un instant : d’un coup sec, il me pique, suce un peu de mon sang, avant de repartir pour de nouvelles aventures. Je ne le sais pas encore, mais cet événement anodin va changer ma vie. Plus jamais je ne verrai les étoiles...

    Alors ?

    Précision : cette phrase fait écho au titre du livre, qui devrait s'intituler Après les étoiles.
  • Ah, je me dis que je l’ai utilisé au moins une fois dans le Sourire d’Andy. Par contre, quelqu'un connaît-il un équivalent de ce terme en français ?  Une prolepse peut-être ? C'est pour ma culture personnelle. 
  • TNKTNK Messages 1,270
    MaryMorgane a dit :
    Ah, je me dis que je l’ai utilisé au moins une fois dans le Sourire d’Andy. Par contre, quelqu'un connaît-il un équivalent de ce terme en français ?  Une prolepse peut-être ? C'est pour ma culture personnelle. 

    Teasing en français... euh... teasing ?
  • Enitram a dit :
    Attends, je viens de regarder à un endroit où je sais que j'ai un ajouté ce type de texte. On parle de "teasing" dans les commentaires avec les lecteurs :#

    OUI MERCI !  TEASING

    Ça correspond assez bien et je vais le garder.

    TNK a dit :
     Je m'en suis aussi déjà servi d'ailleurs :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !
    Les grands disent que la vérité sort de la bouche des enfants. Mais ce qu’ils oublient de préciser, c’est que même le plus sincère des enfants peut se tromper…"

    Ce que tu écris là c'est assez subtil pour être assimilé à "foreshadowing" à mon avis. Je ne trouve rien à reprocher à cette technique, elle plait ou pas mais ce n'est ni idiot ni abêtissant.

    Ce que je ne supporte pas c'est la phrase qui dévoile, sous prétexte de créer le suspense ou l'effet dramatique mais en fait sans bénéfice, dans ton exemple ce serait :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !

    Mais ce qu’il ne savait pas c'est qu'il serait assassiné dans deux jours.

     Je ne voulais pas l'indiquer dans les commentaires visibles de la fiche parce que ça peut plaire à d'autres lecteurs, c'est un ressenti personnel. Mais je voulais que l'auteur soit conscient que ça peut en agacer très sérieusement d'autres qui voit ça comme une faiblesse de style, l'incapacité de suggérer quelque chose autrement quand l'écrivant en toutes lettres. 

    Et que c'est une des raisons pour laquelle je ne mettais pas une meilleure note.

    Je t'en prie Enitram  :)
    Ah oui, c'est carrément du spoile là à ce niveau là !! Pour le coup, c'est comme le spoile dans le titre ou dans la quatrième de couverture, c'est un peu dommage :/ 

    Pareil @TNK, c'est un peu plus subtil : Au premier coup d’œil, notre famille paraissait vraiment soudée et je pensais que nous nous aimions tous sans condition. Pourtant, les événements qui allaient bientôt se produire, contrediraient ce fait que je croyais établi. 

    Par contre, c'est un ajout pour aiguiller le lecteur ^^' Après oui, ça plaît ou ça ne plaît pas selon les lecteurs, c'est compliqué de faire l'unanimité (enfin impossible même) ^^'

    C'est compréhensible Enitram, si cette partie spoile totalement la suite, c'est logique que tu le mettes ;) Perso, une lectrice me l'a reproché assez récemment *rougit*

    TNK a dit :
    Enitram a dit :
    Attends, je viens de regarder à un endroit où je sais que j'ai un ajouté ce type de texte. On parle de "teasing" dans les commentaires avec les lecteurs :#

    OUI MERCI !  TEASING

    Ça correspond assez bien et je vais le garder.

    TNK a dit :
     Je m'en suis aussi déjà servi d'ailleurs :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !
    Les grands disent que la vérité sort de la bouche des enfants. Mais ce qu’ils oublient de préciser, c’est que même le plus sincère des enfants peut se tromper…"

    Ce que tu écris là c'est assez subtil pour être assimilé à "foreshadowing" à mon avis. Je ne trouve rien à reprocher à cette technique, elle plait ou pas mais ce n'est ni idiot ni abêtissant.

    Ce que je ne supporte pas c'est la phrase qui dévoile, sous prétexte de créer le suspense ou l'effet dramatique mais en fait sans bénéfice, dans ton exemple ce serait :

    "Je vais avoir la plus super de toutes les vies super. Même que plus super que ça tu meurs !

    Mais ce qu’il ne savait pas c'est qu'il serait assassiné dans deux jours.

     Je ne voulais pas l'indiquer dans les commentaires visibles de la fiche parce que ça peut plaire à d'autres lecteurs, c'est un ressenti personnel. Mais je voulais que l'auteur soit conscient que ça peut en agacer très sérieusement d'autres qui voit ça comme une faiblesse de style, l'incapacité de suggérer quelque chose autrement quand l'écrivant en toutes lettres. 

    Et que c'est une des raisons pour laquelle je ne mettais pas une meilleure note.


    Oui, je vois bien. Et d'ailleurs on attendra plus de deux jours avant la première tentative d'assassinat sur ce personnage :)

    Sinon autre séquence où j'ai utilisé cette technique, dans le roman autobiographique que j'écris à quatre mains avec ma co-auteure et protagoniste, originaire de Nouvelle-Calédonie, devenue malvoyante des suites de la maladie de la dengue, une maladie tropicale transmise par les moustiques, événement déclencheur de l'action du livre.

    Avant cette scène, nous avons installé son amour pour les beautés du ciel austral (qualifié de cité cosmique qui nous surplombe, comme des petits grains de sable fluorescents, dont une main généreuse aurait saupoudré la voûte céleste), puis, lorsque le moustique entre en scène, nous écrivons :

    Il se pose et n’hésite pas un instant : d’un coup sec, il me pique, suce un peu de mon sang, avant de repartir pour de nouvelles aventures. Je ne le sais pas encore, mais cet événement anodin va changer ma vie. Plus jamais je ne verrai les étoiles...

    Alors ?

    Précision : cette phrase fait écho au titre du livre, qui devrait s'intituler Après les étoiles.
    Perso, j'aime bien TNK, mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde ^^' 

    MaryMorgane a dit :
    Ah, je me dis que je l’ai utilisé au moins une fois dans le Sourire d’Andy. Par contre, quelqu'un connaît-il un équivalent de ce terme en français ?  Une prolepse peut-être ? C'est pour ma culture personnelle. 
    Hum bonne question. Quand on parle de teaser, on traduit par bande annonce en français, alors pourquoi pas rester sur une l'idée de l'annonce ? Ou une amorce ? 
    Je viens de regarder pour la prolepse, c'est pas mal du tout ! Sinon, ils parlent aussi d'anticipation pour la figure de style :) Mais ouais du coup, ça correspond bien je pense ^^'


  • MaryMorgane a dit :
    Ah, je me dis que je l’ai utilisé au moins une fois dans le Sourire d’Andy. Par contre, quelqu'un connaît-il un équivalent de ce terme en français ?  Une prolepse peut-être ? C'est pour ma culture personnelle. 
      Hoinard Valérie a dit : 
    Hum bonne question. Quand on parle de teaser, on traduit par bande annonce en français, alors pourquoi pas rester sur une l'idée de l'annonce ? Ou une amorce ? 

    Pour la définition de prolepse j'ai trouvé  "procédé rhétorique qui consiste à exprimer une idée prématurément afin de réfuter, par anticipation, une objection éventuelle." alors ça me semble un peu différent.

    Je préfère toujours éviter les termes anglais, mais je ne suis pas certaine que si je dis que "je n'ai pas aimé les annonces" l'auteur sache de quoi je parle.

    D'habitude je dis <<les effets de style comme cette phrase par exemple .......>> mais ça me fait souvent des "fiches à rallonge"


  • TNKTNK Messages 1,270
    22 mai modifié Vote Up0Vote Down

    Pareil @TNK, c'est un peu plus subtil : Au premier coup d’œil, notre famille paraissait vraiment soudée et je pensais que nous nous aimions tous sans condition. Pourtant, les événements qui allaient bientôt se produire, contrediraient ce fait que je croyais établi. 

    C'est vrai que ton roman utilise pas mal ce procédé. Moi ça ne m'a pas gêné, mais bon, je ne suis pas seul à remettre des fiches ici...

    Hoinard Valérie a dit :Hum bonne question. Quand on parle de teaser, on traduit par bande annonce en français, alors pourquoi pas rester sur une l'idée de l'annonce ? Ou une amorce ? 
    Je viens de regarder pour la prolepse, c'est pas mal du tout ! Sinon, ils parlent aussi d'anticipation pour la figure de style :) Mais ouais du coup, ça correspond bien je pense ^^'


    Ou effet d'annonce tout simplement ?

    Enitram a dit :

    D'habitude je dis <<les effets de style comme cette phrase par exemple .......>> mais ça me fait souvent des "fiches à rallonge"


    Tiens, à propos de fiches à rallonge... pour ceux qui sont lecteurs (ou auteurs / lecteurs) ici, quelles ont été vos plus longues fiches ?

    Comme je les ai toutes gardées sur mon disque dur, j'ai pu compter les signes que j'ai utilisées dans chacunes de mes fiches. Alors nous avons...

    La rose et le narrateur : 6308 signes.
    Ode à l'imparfait présent : 2424 signes.
    La chinoise du tableau : 10653 signes.
    Une journée pas comme les autres : 9964 signes.
    Le secret derrière le mur : 9518 signes.
    Un peu, beaucoup, jusqu'à la mort : 7693 signes. --> édité !
    Déjantée : 5163 signes.
    La fuite : 6064 signes.
    Climax - apocalypse selon Jouno : 9590 signes.
    1942, à nos identités perdues : 8725 signes.
    Une ombre sur l'univers : 5957 signes. --> édité !
    Sombre été : 5258 signes. --> édité !
    Le stream 3 : 9337 signes.

    Et les trois fiches validées mais non encore publiées à date (et dont le destin du manuscrit n'est donc pas encore scellé) :

    Brumes à mer (tome 1) : 8195 signes.
    La faiseuse d'anges : 13613 signes.
    Toungouska : 10411 signes.

    Soit un total de... 128873 signes pour 16 fiches ! Un quart de bouquin !

    Logiquement donc, si je continue sur ce rythme, quand j'aurai 50 fiches au compteur, j'aurais plus de 400.000 signes de fiches NP ! Chiche que je les compile alors et que je propose ce manuscrit à NP ;)
  • TNK a dit :

    La rose et le narrateur : 6308 signes.
    Ode à l'imparfait présent : 2424 signes.
    La chinoise du tableau : 10653 signes.
    Une journée pas comme les autres : 9964 signes.
    Le secret derrière le mur : 9518 signes.
    Un peu, beaucoup, jusqu'à la mort : 7693 signes. --> édité !
    Déjantée : 5163 signes.
    La fuite : 6064 signes.
    Climax - apocalypse selon Jouno : 9590 signes.
    1942, à nos identités perdues : 8725 signes.
    Une ombre sur l'univers : 5957 signes. --> édité !
    Sombre été : 5258 signes. --> édité !
    Le stream 3 : 9337 signes.

    Et les trois fiches validées mais non encore publiées à date (et dont le destin du manuscrit n'est donc pas encore scellé) :

    Brumes à mer (tome 1) : 8195 signes.
    La faiseuse d'anges : 13613 signes.
    Toungouska : 10411 signes.

    Soit un total de... 128873 signes pour 16 fiches ! Un quart de bouquin !

    Logiquement donc, si je continue sur ce rythme, quand j'aurai 50 fiches au compteur, j'aurais plus de 400.000 signes de fiches NP ! Chiche que je les compile alors et que je propose ce manuscrit à NP ;)
    TNK, si tu avais dû faire une fiche pour mon gros bébé à 200K de mots, ton ordinateur aurait explosé ! 
  • TNKTNK Messages 1,270
    Emamka a dit :
    TNK a dit :

    La rose et le narrateur : 6308 signes.
    Ode à l'imparfait présent : 2424 signes.
    La chinoise du tableau : 10653 signes.
    Une journée pas comme les autres : 9964 signes.
    Le secret derrière le mur : 9518 signes.
    Un peu, beaucoup, jusqu'à la mort : 7693 signes. --> édité !
    Déjantée : 5163 signes.
    La fuite : 6064 signes.
    Climax - apocalypse selon Jouno : 9590 signes.
    1942, à nos identités perdues : 8725 signes.
    Une ombre sur l'univers : 5957 signes. --> édité !
    Sombre été : 5258 signes. --> édité !
    Le stream 3 : 9337 signes.

    Et les trois fiches validées mais non encore publiées à date (et dont le destin du manuscrit n'est donc pas encore scellé) :

    Brumes à mer (tome 1) : 8195 signes.
    La faiseuse d'anges : 13613 signes.
    Toungouska : 10411 signes.

    Soit un total de... 128873 signes pour 16 fiches ! Un quart de bouquin !

    Logiquement donc, si je continue sur ce rythme, quand j'aurai 50 fiches au compteur, j'aurais plus de 400.000 signes de fiches NP ! Chiche que je les compile alors et que je propose ce manuscrit à NP ;)
    TNK, si tu avais dû faire une fiche pour mon gros bébé à 200K de mots, ton ordinateur aurait explosé ! 

    Dommage en effet que je ne sois pas tellement accro à la fantasy, surtout à la fantasy... volumineuse. Mais je sais que ce genre a d'excellentes lectrices ici même donc je ne m'inquiète pas trop pour tes fiches :)

    Mais il est sûr que la fiche aurait eu une taille conséquente (j'imagine la tête de la responsable des fiches, quand elle voit que j'en ai à nouveau postée une ;) ).
  • Enitram a dit :
    MaryMorgane a dit :
    Ah, je me dis que je l’ai utilisé au moins une fois dans le Sourire d’Andy. Par contre, quelqu'un connaît-il un équivalent de ce terme en français ?  Une prolepse peut-être ? C'est pour ma culture personnelle. 
      Hoinard Valérie a dit : 
    Hum bonne question. Quand on parle de teaser, on traduit par bande annonce en français, alors pourquoi pas rester sur une l'idée de l'annonce ? Ou une amorce ? 

    Pour la définition de prolepse j'ai trouvé  "procédé rhétorique qui consiste à exprimer une idée prématurément afin de réfuter, par anticipation, une objection éventuelle." alors ça me semble un peu différent.

    Je préfère toujours éviter les termes anglais, mais je ne suis pas certaine que si je dis que "je n'ai pas aimé les annonces" l'auteur sache de quoi je parle.

    D'habitude je dis <<les effets de style comme cette phrase par exemple .......>> mais ça me fait souvent des "fiches à rallonge"


    J'avoue m'être basée sur la définition réthorique de Wikipedia sans pousser plus ^^' Mais "Effet d'annonce", comme le suggère TNK, ça peut peut-être coller :) 
    Je comprends pour l'anglais, même si j'aime énormément cette langue, je n'aime pas l'utiliser en français ^^' On a une jolie langue nous aussi, pleine de nuances, autant l'utiliser :)

    TNK a dit :

    Pareil @TNK, c'est un peu plus subtil : Au premier coup d’œil, notre famille paraissait vraiment soudée et je pensais que nous nous aimions tous sans condition. Pourtant, les événements qui allaient bientôt se produire, contrediraient ce fait que je croyais établi. 

    C'est vrai que ton roman utilise pas mal ce procédé. Moi ça ne m'a pas gêné, mais bon, je ne suis pas seul à remettre des fiches ici...

    Hoinard Valérie a dit :Hum bonne question. Quand on parle de teaser, on traduit par bande annonce en français, alors pourquoi pas rester sur une l'idée de l'annonce ? Ou une amorce ? 
    Je viens de regarder pour la prolepse, c'est pas mal du tout ! Sinon, ils parlent aussi d'anticipation pour la figure de style :) Mais ouais du coup, ça correspond bien je pense ^^'


    Ou effet d'annonce tout simplement ?

    Enitram a dit :

    D'habitude je dis <<les effets de style comme cette phrase par exemple .......>> mais ça me fait souvent des "fiches à rallonge"


    Tiens, à propos de fiches à rallonge... pour ceux qui sont lecteurs (ou auteurs / lecteurs) ici, quelles ont été vos plus longues fiches ?

    Comme je les ai toutes gardées sur mon disque dur, j'ai pu compter les signes que j'ai utilisées dans chacunes de mes fiches. Alors nous avons...

    La rose et le narrateur : 6308 signes.
    Ode à l'imparfait présent : 2424 signes.
    La chinoise du tableau : 10653 signes.
    Une journée pas comme les autres : 9964 signes.
    Le secret derrière le mur : 9518 signes.
    Un peu, beaucoup, jusqu'à la mort : 7693 signes. --> édité !
    Déjantée : 5163 signes.
    La fuite : 6064 signes.
    Climax - apocalypse selon Jouno : 9590 signes.
    1942, à nos identités perdues : 8725 signes.
    Une ombre sur l'univers : 5957 signes. --> édité !
    Sombre été : 5258 signes. --> édité !
    Le stream 3 : 9337 signes.

    Et les trois fiches validées mais non encore publiées à date (et dont le destin du manuscrit n'est donc pas encore scellé) :

    Brumes à mer (tome 1) : 8195 signes.
    La faiseuse d'anges : 13613 signes.
    Toungouska : 10411 signes.

    Soit un total de... 128873 signes pour 16 fiches ! Un quart de bouquin !

    Logiquement donc, si je continue sur ce rythme, quand j'aurai 50 fiches au compteur, j'aurais plus de 400.000 signes de fiches NP ! Chiche que je les compile alors et que je propose ce manuscrit à NP ;)
    Ouais j'aime bien le terme "effet d'annonce" ! :) Merci ! 

    Oui, le style de roman que j'écris s'y prête pas mal aussi puisque mon personnage principal raconte son histoire à une personne mystérieuse ^^' 

    Nan ! Je n'aurais pas pensé que ta fiche sur mon manuscrit était aussi longue ! Merci ;)

  • TNKTNK Messages 1,270

    Nan ! Je n'aurais pas pensé que ta fiche sur mon manuscrit était aussi longue ! Merci ;)

    Quand j'évalue un roman, je note plein de trucs dans un document séparé. Ce qui fait qu'à l'heure de rédiger ma fiche, j'ai plein de trucs à dire... (d'ailleurs si l'administration des Nouvelles Plumes devait trouver mes fiches trop longues, qu'elle n'hésite pas à me le signaler).
  • TNK a dit :

    Nan ! Je n'aurais pas pensé que ta fiche sur mon manuscrit était aussi longue ! Merci ;)

    Quand j'évalue un roman, je note plein de trucs dans un document séparé. Ce qui fait qu'à l'heure de rédiger ma fiche, j'ai plein de trucs à dire... (d'ailleurs si l'administration des Nouvelles Plumes devait trouver mes fiches trop longues, qu'elle n'hésite pas à me le signaler).
    Mais c'est super, au contraire  B)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.