Quand j'avais le Q.I. d'un nénuphar

Amis lecteurs, auteurs, bonjour !

Sans toutefois décrocher une publication, "Sans Destin Fixe" tire sa révérence la tête haute, avec un honorable 8.79 de moyenne sur 12 évaluations. Forcément un peu déçu de ne pas avoir gagné la confiance de NP, mais ravis de vos retours, je reste dans la course avec un autre manuscrit que je présente cette fois dans le cadre du prix des lecteurs :)

Alors que dire de mon " Nénuphar" ? Déjà qu'il est la preuve qu'un auteur puisse signer deux œuvres aux univers très éloignés !
Toutefois, que ceux qui ont lu  -et aimé - "SDF" se rassurent : ils y retrouveront tout de même l'esprit humaniste, des références culturelles/littéraires et un couple de héros au moins aussi attachants que l'étaient Anaïs et Diogène.

Les lecteurs qui se laisseraient tenter par l'évolution de cette caissière un peu nunuche devraient être surpris de la tournure que prend l'histoire, d'autant que le rythme s'accélère petit à petit et que de nombreuses surprises les attendent au fil des pages, jusqu'à un dénouement... Mais chut... Je n'en dis pas plus... ;)  J'espère juste que vous serez le plus nombreux possible à m'apporter votre avis et surtout, que vous prendrez autant de plaisirs à le lire que j'ai pu en prendre à l'écrire.

A bientôt :)

Philippe




Réponses

  • 26 Réponses sorted by Votes Date Added
  • @Philippe Barth En tout cas, félicitation pour cette note incroyable. Bravo, bravo !
  • Philippe BarthPhilippe Barth Messages 58
    17 juil. modifié Vote Up0Vote Down
    Isahorah a dit :
    @Philippe Barth En tout cas, félicitation pour cette note incroyable. Bravo, bravo !
    Merci isahorah, mais pas si incroyable que çà ;). Dans ma promo, Toungouska par exemple a décroché la lune avec plus de 9, mais pas le graal puisque lui non plus ne sera pas édité :/
    Heureusement, grâce aux retours et aux conseils des lecteurs, on gagne quand même à tous les coups ;-)
  • Philippe Barth a dit<span>:mask:</span>
    Merci isahorah, mais pas si incroyable que çà ;). Dans ma promo, Toungouska par exemple a décroché la lune avec plus de 9, mais pas le graal puisque lui non plus ne sera pas édité :/
    Heureusement, grâce aux retours et aux conseils des lecteurs, on gagne quand même à tous les coups ;-)
    Exact, ce monde de l'édition est jalonné d'embûches et bien difficile à conquérir.. Mais, comme tu le dis, grâce à la visibilité et à l'aide de nos supers lecteurs, on y gagne à chaque fois, en avis, en humanité, en conseils <3 ! :) 
  • Philippe BarthPhilippe Barth Messages 58
    28 juil. modifié Vote Up0Vote Down
    Et c'est tout l'intérêt du concept : prendre confiance en nous, peaufiner notre texte et murir en tant qu'auteur en bénéficiant des retours des lecteurs mais aussi des retours d'expériences des autres auteurs. Dans cet esprit participatif, il manquerait juste l'avis de NP sur les livres qu'ils ont lu pour que la planète Np soit parfaite. Dur d'avoir les retours des pros, alors ca nous serait bien utile. Et puis ca nous ferait un petit lot de consolation ;-)
    Quand à être édité, ce serait pour chacun d'entre nous, le pompon sur le bateau. Pour ma part SDF a échoué, peut être au pied du podium, je ne saurais jamais. Reste mon nénuphar, ôde à la lecture (mais pas que, loin s'en faut ;) ) si diffèrent mais qui plait quand même, (enfin normalement !)  Alors sait on jamais : sur un malentendu, çà peut marcher :) ;)

    Et vous @Isahorah  et @Daphné ;, vous le sentez comment votre manu ?
    .

  • Et c'est tout l'intérêt du concept : prendre confiance en nous, peaufiner notre texte et murir en tant qu'auteur en bénéficiant des retours des lecteurs mais aussi des retours d'expériences des autres auteurs. Dans cet esprit participatif, il manquerait juste l'avis de NP sur les livres qu'ils ont lu pour que la planète Np soit parfaite. Dur d'avoir les retours des pros, alors ca nous serait bien utile. Et puis ca nous ferait un petit lot de consolation ;-)
    Quand à être édité, ce serait pour chacun d'entre nous, le pompon sur le bateau. Pour ma part SDF a échoué, peut être au pied du podium, je ne saurais jamais. Reste mon nénuphar, ôde à la lecture (mais pas que, loin s'en faut ;) ) si diffèrent mais qui plait quand même, (enfin normalement !)  Alors sait on jamais : sur un malentendu, çà peut marcher :) ;)

    Et vous @Isahorah  et @Daphné ;, vous le sentez comment votre manu ?
    .

    Effectivement, si on pouvait avoir l'avis de tout le monde cela serait la cerise sur le pompon du bateau ;) Mais, savoir que des personnes prennent du temps pour nous lire alors que nous ne sommes que des auteurs en quête d'édition est déjà, pour ma part extraordinaire et je leur en suis très reconnaissante :D 

    En ce qui concerne "Désemparée.", je ne sais pas comment cela se profile, mais j'ai passé la dizaine de téléchargement, ce qui est déjà une petite victoire :) Je suis fière que les lecteurs aient compris que, derrière le fil conducteur de ce qu'on croit ressembler à Alzheimer, une histoire plus légère et touchante est présente :) Si si, elle se termine bien ;) Comme quoi, tout est possible en ce monde ! :D
    Je me réjouis de voir, le 25 août prochain, quel sera son avenir.. prolongé, pas prolongé ? ;) J'avoue ressentir un peu de stress, mais dans le bon sens du terme, celui qui fait avancer ! D'ailleurs, mon second roman avance dans son écriture :) 

    Et toi @Philippe Barth, comment le sens-tu ? J'ai vu que tu avais beaucoup de téléchargements, c'est génial :D
  • Eh bien, comme il est déjà tombé dans de nombreuses petites mains et que je l'ai travaillé comme une acharnée, je pense sincèrement qu'il tient la route et plait à la majorité des lecteurs. J'ai reçu d'excellents retours qui me donnent confiance en l'avenir =) !!! Mais comme vous le dites, le monde de l'édition est cauchemardesque, trop de manuscrits pour peu d'élus. Il faut persévérer, encore et encore. ;) Il m'a bien fallu 2 ans d'avis et de critiques pour me rassurer hahahaha

    Puis, je pense qu'à notre époque, nous, petits auteurs, avons le pouvoir de remodeler le monde de l'édition. Aujourd'hui, avec toutes les technologies, on pourrait réinventer le roman, sous toutes ses formes. On peut toucher plus de monde qu'à l'époque où les réseaux sociaux n'existaient pas. Donc, je me dis que même si "Les voix de nos âmes" ne trouve pas sa place auprès d'un éditeur, je pourrais lui trouver une place autrement !!! Je fourmille d'idées, comme toujours mdr :p  Il est évident que je n'abandonnerai pas, je sens que je suis faite pour écrire, même si j'ai encore beaucoup à apprendre. J'ai parfaitement conscience que sans un éditeur, le travail demandé n'en sera que plus grand !

    Quelques fautes de frappe sont à corriger, une petite dizaine sur plus de 400 pages, je m'en sors plutôt bien. Une lectrice m'a envoyé son avis par mp et je dois dire que j'ai été particulièrement émue. Elle m'a donné la note max. Rien que d'y penser, j'en pleurs encore :'(  :o <3
    (En même temps, faut pas grand chose pour m'émouvoir mdr) :3


  • Je vais attaquer avec plaisir "Quand j'avais le QI d'un nénuphar" (j'en doute pas étant donné mon super ressenti pour SDF) 
  • Philippe BarthPhilippe Barth Messages 58
    29 juil. modifié Vote Up0Vote Down

    Je me réjouis de voir, le 25 août prochain, quel sera son avenir.. prolongé, pas prolongé ? ;) J'avoue ressentir un peu de stress, mais dans le bon sens du terme, celui qui fait avancer ! D'ailleurs, mon second roman avance dans son écriture :) 

    Et toi @Philippe Barth, comment le sens-tu ? J'ai vu que tu avais beaucoup de téléchargements, c'est génial :D
    J'ai pas compté, mais j 'ai vu pas mal de téléchargement de Désemparée aussi. Pour mon nénuphar, je suis pas très assidu ses dernier temps, mais j'ai remarqué 6 ou 7 téléchargements, ce qui en soit ne casse pas 3 pattes à un canard. Heureusement, enfin j'espère, qu'il il doit y en avoir d'autres que je n'ai pas remarqué, d'autant que le site n'est pas mis à jour souvent. Après téléchargé, c'est bien, évalué c'est mieux :). Et déjà dans le lot, il y a une lectrice qui télécharge beaucoup mais évalue peu. Elle avait téléchargé SDF, j'ai jamais vu sa fiche, j'espere que cette fois j'aurais droit à mon éval ;)
    Quand à savoir comment je me sens ? Je suis pour l'instant très détaché. pour SDF, j'avais commencé à y croire un peu lorsque SDF a été doublement prolongé, alors forcement le retour sur terre à été rude. Pour mon nénuphar, A ce stade, je ne me fais pas d'illusion : sdf n'a pas réussi malgré ses retours et ses qualités intrinsèques. Mon nénuphar est différent et il a d'autres qualités, il n'empêche que l'auteur est le même et qu'il y a dedans un certain esprit, des valeurs, des pistes de réflexion et une certaine vision du monde commune. Alors je vois pas pourquoi ce dernier réussirait là ou le premier à échoué! Enfin, sait on jamais ;)
    En tout cas tu seras fixée pour la rentrée, et si le stress est bon il ne pourrira pas tes vacances. Tant mieux si tu avances, c'est tellement jouissif d'écrire dans ca vient tout seul... Ce n'est hélas pas mon cas depuis quelques temps,  mais je fonctionne aussi en mode alternatif, pas de plan et quand ca part l'affaire est réglée en quelques mois , ca a été le cas pour SDF et mon Nénuphar, alors je touche du bois pour me lever un matin et de retrouver cette ecritiure automatique ;) . Vous fonctionnez aussi comme çà ?

    Isahorah a dit :
    Eh bien, comme il est déjà tombé dans de nombreuses petites mains et que je l'ai travaillé comme une acharnée, je pense sincèrement qu'il tient la route et plait à la majorité des lecteurs. J'ai reçu d'excellents retours qui me donnent confiance en l'avenir =) !!! Mais comme vous le dites, le monde de l'édition est cauchemardesque, trop de manuscrits pour peu d'élus. Il faut persévérer, encore et encore. ;) Il m'a bien fallu 2 ans d'avis et de critiques pour me rassurer hahahaha

    Puis, je pense qu'à notre époque, nous, petits auteurs, avons le pouvoir de remodeler le monde de l'édition. Aujourd'hui, avec toutes les technologies, on pourrait réinventer le roman, sous toutes ses formes. On peut toucher plus de monde qu'à l'époque où les réseaux sociaux n'existaient pas. Donc, je me dis que même si "Les voix de nos âmes" ne trouve pas sa place auprès d'un éditeur, je pourrais lui trouver une place autrement !!! Je fourmille d'idées, comme toujours mdr :p  Il est évident que je n'abandonnerai pas, je sens que je suis faite pour écrire, même si j'ai encore beaucoup à apprendre. J'ai parfaitement conscience que sans un éditeur, le travail demandé n'en sera que plus grand !

    Quelques fautes de frappe sont à corriger, une petite dizaine sur plus de 400 pages, je m'en sors plutôt bien. Une lectrice m'a envoyé son avis par mp et je dois dire que j'ai été particulièrement émue. Elle m'a donné la note max. Rien que d'y penser, j'en pleurs encore :'(  :o <3
    (En même temps, faut pas grand chose pour m'émouvoir mdr) :3


    Tu as eu bien raison d'attendre et de présenter un manuscrit abouti. Bien content aussi que ton premier retour soit très positif. Ca fait toujours chaud au coeur. Dans mes dernières évals, une phrase dans les commentaires réservé à l'auteur m a particulièrement touché. Une phrase toute simple : " Merci pour ce grand moment de lecture". C'est tout con mais si je devais ne retenir qu'une chose de mon passage sur NP, ce serait çà et certainement pas ce 4.5 qui a plombé ma moyenne :)

    10 fautes sur 400 pages, çà me laisse rêveur... tu as dû sacrement le peaufiner... Moi qui suis fâché avec les pluriels et les participes passés du verbe avoir depuis toujours, je ne dois mon salut qu'à l'extrême bienveillance de deux bêta lectrices qui ont rendu mes copies sinon impeccables, au moins acceptables !

    C'est sûr que l'idéal lorsqu'on butte sur les ME reste de pouvoir se prendre soit même en main. Le numérique le permet, c'est toujours mieux que rien, mais çà reste quand même difficile de sortir du lot. C'est un travail à temps plein, et faut savoir faire. J'avoue que çà me parait très complexe et passer mes journées sur FB et ailleurs ne me fait pas beaucoup rêver !  Mais il faudra bien s'y coller. Alors avant d'y passer ses journées, il faut déjà être sûr qu'on a un début de talent  et que ca vaut le coup !  Notre présence ici va en ce sens et nous permet de nous situer et d'estimer la valeurs de nos écrits.  Pour ma part, je n'ai pas la prétention de finir prix Nobel, ni même de vivre un jour de ma plume, non pas que les histoires que je raconte soient nulles - elle en valent bien d'autres-, mais parce que je vois bien comme nous tous que tout est bétonné : on est dans la nasse et il sera très difficile d'en sortir... Pourtant on est pas plus nuls que certains nanard de gens connus et c'est râlant de voir que ce ne sont pas toujours les meilleurs livres qui finissent en tête de gondole à Auchan. Nous aussi, si on y était, on vendrait des milliers d'exemplaires :p


    Petitapetit a dit :
    Je vais attaquer avec plaisir "Quand j'avais le QI d'un nénuphar" (j'en doute pas étant donné mon super ressenti pour SDF) 

    Merci petitapetit, je croise les doigts pour que tu passes un bon moment :) J'espère aussi que tu n'en sortiras pas indemne ;)





  • @Philippe Barth Je suis certaine que ton Nénuphar va capter pleins de lecteurs dans ses pétales :) Et, même si SDF aurait mérité un autre destin que celui prédit dans son titre, il a su intéresser beaucoup de monde, et c'est déjà une petite victoire. Je pense que ton style a donc plu, laissons l'avenir décider de la suite :) Mais tu n'es pas passé inaperçu à mon avis :3 
  • ça pour le peaufiner, je l'ai peaufiné !!! Pendant plus de deux ans, sachant que je suis fâchée avec les accords mdr

    Bref, comme tu dis, on est tous écrasé dans la nasse, mais c'est possible d'en sortir. J'ai des amis auteurs qui m'ont montré l'exemple. (Sans doute pour ça que je suis aussi optimiste) Alric et Jennifer Twice, ont publié récemment leur gros bébé, La passeuse de mots. Je crois, si je ne dis pas de conneries que ça faisait 7 ans qu'il avait commencé à l'écrire, dont 4 ans de partage sur les plateformes de partage pour justement collecter des avis et critiques. De plus, comme ils le disent eux même, leur style est particulier, donc soit on adore soit on déteste. Mais ils n'ont rien lâché et puis ils ont fini par signer avec Hachette roman. Comme quoi... Faut jamais baissé les bras !

    On aura les M.E. à l'usure mdr à force de les harceler, ils vont bien finir par dire OUI ! :p :3 Faut pas désespérer et envoyer encore et encore nos manuscrits !
  • Très peu de lectures ces temps-ci mais après avoir apprécié S.D.F. je ne pouvais pas manquer ce " Nénuphar".

    Ça tombe bien, la plage est l'endroit idéal pour se régaler de ce genre d'histoire !

  • Philippe BarthPhilippe Barth Messages 58
    2 août modifié Vote Up0Vote Down
    Merci Daphné :) Tes paroles remontent le moral :), même si hélas, ne pas être passé inaperçu chez NP ne va pas changer grand chose au smilblick :) 

     Pour mon nénuphar, quelques beta-lectrices l'ont préféré à SDF. j'espère que ca se vérifiera ici, mais j'y crois pas trop. Peut être parce que j'ai moi même une petite préférence pour SDF, parce qu'il est plus porté vers l'action et que le style est plus cash et surtout, surtout, que j'ai adoré être dans la peau d'Anaïs ;)

    Je n'ai pas lu désemparée, déjà parce que je lis peu à présent, mais aussi parce qu'il y aurait eu conflit d'intérêt ;) En revanche j'attends avec curiosité et intérêt tes evals, qui devraient en plus  être assez nombreuses semble-t-il.

    Isahorah, je crois que question accords, nous étions fait pour nous rencontrer :) Effectivement l''acharnement  de tes amis a fini par payer. Bel exemple de résilience récompensée, signer chez hachette me laisse rêveur.... Il ne fait aucun doute que rien n'arrive tout cuit et que la persévérance est déjà le premier critère de sélection, même si évidemment, elle ne suffit pas à elle seule.

    A titre personnel,  je ne sais pas si j'aurais envie de me battre bec et ongle aussi longtemps... Ecrire et raconter des histoires restent un plaisir, mais perdre un temps fou à essayer de sortir de la nasse ne m'amuse que très moyennement... 

    J'espère aussi que pour ta voix de nos âmes, tes retours seront encourageants et constructifs. S'il n'est pas lauréat, ca te laissera le temps de le retravailler pour le présenter au prix de l'imaginaire en janvier.



  • Philippe BarthPhilippe Barth Messages 58
    2 août modifié Vote Up0Vote Down
    Enitram a dit :

    Très peu de lectures ces temps-ci mais après avoir apprécié S.D.F. je ne pouvais pas manquer ce " Nénuphar".

    Ça tombe bien, la plage est l'endroit idéal pour se régaler de ce genre d'histoire !

    Enitram, çà fait plaisir de te revoir ici ! surtout pour une aussi bonne raison ;)

    Oui, légers sans être stupides, l'un comme l'autre se lisent très bien à l'ombre d'un parasol, avec un mojito glacé si possible... D'ailleurs, il n'y a pas un concours "Prix des chaises longues" ?, j'aurais peut être une petite chance  ;) 
  • Bonjour ! 
    Je ne sais pas si ça peut vous rassurer Philippe, mais je viens de finir votre Nénuphar et j'ai adoré !!! Sans dévoiler ma fiche, je peux vous avouer que je l'ai dévoré, et même s'il n'est pas édité, je lui ai trouvé énormément de qualités de roman "fini"... Un roman n'est jamais fini, me direz vous, mais celui là n'aurait absolument pas détonné dans une librairie ! L'avez vous proposé à d'autres éditeurs ? 
  • Je suis d'ailleurs déçue d'être passée à côté de SDF, qui ne peut qu'être génial, vu les critiques, et le résumé 
  • Philippe BarthPhilippe Barth Messages 58
    4 août modifié Vote Up0Vote Down
    Bonjour Alice,
    Merci pour ces encouragements.... Pour l'édition, je comptais surtout sur NP pour mettre le pied à l'étrier, mais je crois que j'ai finalement misé sur le mauvais cheval ....  Sinon, je ne l'ai jamais envoyé en format papier, me contentant des ME qui acceptent les envois par mails. et renvoie des lettres types, également par mails. Ces ME reçoivent tellement de manuscrits que je crois qu'on à plus de chances de gagner à l'euro million  que d'être edité ;).

    Toutefois, vu les retours pour sdf, je compte quand même budgétiser une enveloppe timbres et impressions, histoire de ne pas avoir de regrets. Et puis en format papier il doit y avoir qd même moins de manuscrit à lire pour eux, donc peux être que les chances seront meilleures !. Pour mon nénuphar, pas impossible que je tente l'envoi postal aussi à la rentré.

    Sinon pour évaluer SDF c'est effectivement trop tard, mais pour le lire, tu peux encore m'envoyer ton mail en MP ;)
  • @Philippe Barth Oui, il faut persévérer ! Quitte à envoyer son manuscrit tous les 6 mois à toutes les ME ! Ça finira par payer, j'en suis certaine.
  • Bonjour Alice,
    Merci pour ces encouragements.... Pour l'édition, je comptais surtout sur NP pour mettre le pied à l'étrier, mais je crois que j'ai finalement misé sur le mauvais cheval ....  Sinon, je ne l'ai jamais envoyé en format papier, me contentant des ME qui acceptent les envois par mails. et renvoie des lettres types, également par mails. Ces ME reçoivent tellement de manuscrits que je crois qu'on à plus de chances de gagner à l'euro million  que d'être edité ;).

    Toutefois, vu les retours pour sdf, je compte quand même budgétiser une enveloppe timbres et impressions, histoire de ne pas avoir de regrets. Et puis en format papier il doit y avoir qd même moins de manuscrit à lire pour eux, donc peux être que les chances seront meilleures !. Pour mon nénuphar, pas impossible que je tente l'envoi postal aussi à la rentré.

    Sinon pour évaluer SDF c'est effectivement trop tard, mais pour le lire, tu peux encore m'envoyer ton mail en MP ;)
    Bon courage Philippe :) Ne lâchez rien ;) 
  • Et l'auto-édition ? 
  • C'est la solution que beaucoup choisissent. La seule en fait si aucune ME ne veut de nous... J'y viendrais donc sûrement une fois que j'en aurais assez de prendre des portes !  Il y a quelques exemples de réussite, mais mine de rien, beaucoup de boulot et beaucoup de savoir faire sont nécessaires pour faire monter le roman en haut de la pile. Il ne s'agit pas de publier sur kdp ou librinova et d'attendre godot... ;)

    Quand aux ME à compte d'auteur : non merci !   Pas désespéré au point de payer mon patron pour qu'il accepte mon travail :) A choisir, plutôt monter sa propre ME participative et s'imprimer nous même. compliqué, mais pas infaisable. Là la principale difficulté est le réseau de distribution et de diffusion. Quoique si on s'appuyait sur les réseaux individuels de tous les recalés de NP, ca ferait déjà du monde ;)
  • C'est la solution que beaucoup choisissent. La seule en fait si aucune ME ne veut de nous... J'y viendrais donc sûrement une fois que j'en aurais assez de prendre des portes !  Il y a quelques exemples de réussite, mais mine de rien, beaucoup de boulot et beaucoup de savoir faire sont nécessaires pour faire monter le roman en haut de la pile. Il ne s'agit pas de publier sur kdp ou librinova et d'attendre godot... ;)

    Quand aux ME à compte d'auteur : non merci !   Pas désespéré au point de payer mon patron pour qu'il accepte mon travail :) A choisir, plutôt monter sa propre ME participative et s'imprimer nous même. compliqué, mais pas infaisable. Là la principale difficulté est le réseau de distribution et de diffusion. Quoique si on s'appuyait sur les réseaux individuels de tous les recalés de NP, ca ferait déjà du monde ;)
    D'accord avec toi pour les ME a compte d'auteur... Brrr... Mais j'aime bien ton idée ! Ça pourrait être une drôle d'expérience... 
  • On croise les doigts Philippe  :3
  • Merci Daphné :) Tes paroles remontent le moral :), même si hélas, ne pas être passé inaperçu chez NP ne va pas changer grand chose au smilblick :) 

     Pour mon nénuphar, quelques beta-lectrices l'ont préféré à SDF. j'espère que ca se vérifiera ici, mais j'y crois pas trop. Peut être parce que j'ai moi même une petite préférence pour SDF, parce qu'il est plus porté vers l'action et que le style est plus cash et surtout, surtout, que j'ai adoré être dans la peau d'Anaïs ;)

    Je n'ai pas lu désemparée, déjà parce que je lis peu à présent, mais aussi parce qu'il y aurait eu conflit d'intérêt ;) En revanche j'attends avec curiosité et intérêt tes evals, qui devraient en plus  être assez nombreuses semble-t-il.

    Isahorah, je crois que question accords, nous étions fait pour nous rencontrer :) Effectivement l''acharnement  de tes amis a fini par payer. Bel exemple de résilience récompensée, signer chez hachette me laisse rêveur.... Il ne fait aucun doute que rien n'arrive tout cuit et que la persévérance est déjà le premier critère de sélection, même si évidemment, elle ne suffit pas à elle seule.

    A titre personnel,  je ne sais pas si j'aurais envie de me battre bec et ongle aussi longtemps... Ecrire et raconter des histoires restent un plaisir, mais perdre un temps fou à essayer de sortir de la nasse ne m'amuse que très moyennement... 

    J'espère aussi que pour ta voix de nos âmes, tes retours seront encourageants et constructifs. S'il n'est pas lauréat, ca te laissera le temps de le retravailler pour le présenter au prix de l'imaginaire en janvier.



    Ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué ;) mais tu as déjà ton fan-club ici suite à SDF, c’est génial :D 
  • Philippe BarthPhilippe Barth Messages 58
    27 oct. modifié Vote Up0Vote Down
    Bonjour à tous,

    Bah voilà... Toutes les belles aventures ont une fin : j'ai enfin reçu mes évaluations.

    9,22 de moyenne sur douze fiches : je n'en demandais pas tant, (mais je prends quand même ;) )

    Alors que dire ? Sinon un grand merci aux lecteurs qui ont lu et évalué mon "nénuphar" : vos notes, vos commentaires m'ont comblé et me laissent raisonnablement espérer qu'un jour peut être, une ME me dira banco !

    Car en dépit des qualités qu'ils lui ont trouvé, ce manuscrit à toutefois échoué à convaincre le comité directeur de NP. 

     "C'est le jeu, ma pauvre Lucette", donc pas de regrets ni d'amertume, même si je dois bien admettre que comme d'autres, je me questionne sur le poids réel qu'ont les lecteurs dans le processus d'édition.

    Bref, après huit mois passés sur le site, deux manuscrits évalués (moyenne des deux : 9,05 quand même #fier :) ), l'heure sera bientôt venue pour moi de rendre l'antenne, de reprendre mon bâton de pèlerin et, puisque NP n'hébergera pas mon nénuphar, d'essayer de lui trouver une ME afin qu'il ne termine pas SDF... (Ou plutôt si, puisque SDF a finalement trouvé un toit...  Vous me suivez ;) ) !  

    Bref, trêve de jeux de mots hilarants... Quelle aventure et surtout, que de belles rencontres effectuées ici...Rien que pour cela, çà valait la peine que la planète NP existe !






  • Bravo Philippe,
    Voir les auteurs, qui n'ont pas conclu de contrat ici, trouver un autre éditeur c'est aussi une des facettes agréables de  Nouvelles Plumes. Et ce qui peut donner de l'espoir aux autres auteurs.
    Bonne chance à ton Nénuphar, je n'ai aucun doute : il trouvera aussi un toit ;)
  • Félicitations Philippe pour cette note "de haute volée" !
    À ce rythme, ton prochain manuscrit récoltera 9,98 de moyenne ;) 

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.