A la recherche de conseils !

Bonjour à tous et à toutes !
Si je ne suis que lectrice sur NP, j'écris aussi. Mais je suis une "bébé-autrice", et viens donc quérir des conseils auprès d'auteurs plus expérimentés... Je suis une "autrice-jardinière", et peu importe à quel point je peaufine ou approfondis ma fiche de personnage, au final, il fait bien ce qu'il veut. Autant j'arrive relativement bien à suivre mes plans, autant mes personnages n'ont jamais la personnalité que je leur avait donné. Sans parler, bien sûr, de ceux qui s'invitent directement sous mes doigts, sans que je les connaisse, et qui prennent une part importante, finalement, à l'histoire. Alors forcément, vous imaginez les dégâts. Si mon plan tient toujours la route, je dois néanmoins le remodeler perpétuellement... Avez vous aussi ce problème ? Si oui, y a t il une solution ? Ou dois je me résoudre à n'être que le portail pour des personnages indomptables sur ma page ? Merci d'avance...
Dans l'espoir que vous ayez un remède miracle, amicalement 
Alice

Réponses

  • 14 Réponses sorted by Votes Date Added
  • TNKTNK Messages 1,270
    Leyne Alice a dit :
    Bonjour à tous et à toutes !
    Si je ne suis que lectrice sur NP, j'écris aussi. Mais je suis une "bébé-autrice", et viens donc quérir des conseils auprès d'auteurs plus expérimentés... Je suis une "autrice-jardinière", et peu importe à quel point je peaufine ou approfondis ma fiche de personnage, au final, il fait bien ce qu'il veut. Autant j'arrive relativement bien à suivre mes plans, autant mes personnages n'ont jamais la personnalité que je leur avait donné. Sans parler, bien sûr, de ceux qui s'invitent directement sous mes doigts, sans que je les connaisse, et qui prennent une part importante, finalement, à l'histoire. Alors forcément, vous imaginez les dégâts. Si mon plan tient toujours la route, je dois néanmoins le remodeler perpétuellement... Avez vous aussi ce problème ? Si oui, y a t il une solution ? Ou dois je me résoudre à n'être que le portail pour des personnages indomptables sur ma page ? Merci d'avance...
    Dans l'espoir que vous ayez un remède miracle, amicalement 
    Alice

    Hello Alice,

    Pour moi, le plan est tout... mais doit intégrer la spécificité des personnages. D'où la nécessité de bien les connaître avant d'établir un plan.

    Ai-je répondu à ta question ?
  • Pas trop... Merci quand même...
    Au risque de paraître bête, je vais poser une autre question dont la réponse va vous sembler sûrement evidente, mais faites-vous l'histoire en fonction du personnage principal, ou votre personnage principal en fonction de l'histoire ? J'ai tenté les deux, mais dans les deux cas, le personnage qui apparaît sous mon clavier est tout autre que celui qui était censé évoluer dans mon plan... 
  • IsahorahIsahorah Messages 43
    6 août modifié Vote Up0Vote Down
    @Leyne Alice Coucou ! Eh bien pour te répondre, je pense que tu dois juste trouver un juste milieu. Il est normal qu'en cours de route, tes personnages t'influencent. Il m'arrive souvent d'écrire et puis POUF, le perso m'impose une scène et je me dis finalement : Il a raison, c'est bien mieux mdr Le tout est de garder la cohérence de la trame principale. Si ces changements ne changent pas vraiment le début, le milieu et la fin de l'histoire, ça ne pose pas de problème ;) Le reste, ce n'est que du papier cadeau qui enrobe le tout, si je puis dire. Tu peux prévoir les bases de leur personnalité et puis il est normal qu'ils évoluent tout au long de l'histoire, ça les rend plus vivants. C'est même primordial !!! Je suis à moitié architecte et moitié jardinière ! J'ai remarqué qu'il ne faut pas se forcer pour écrire. Tu peux te lancer des défis, mais si cela ne te convient pas, écrit comme tu le fais d'habitude ;) Après, si vraiment ces difficultés touchent trop la trame et posent des incohérences, il te faudra impérativement trouver un juste milieu.
  • Tout dépend, en fait, je crois, de ton domaine d'écriture. Certains sont plus exigeants que d'autres. Un thriller demande beaucoup de rigueur. Une fantasy peut se permettre plus de souplesse. Pour ma part, j'ai un plan strict des "actes" principaux qui doivent guider le récit, mais je laisse une souplesse aux événements menant à ces points et aux personnages. Si tu n'es pas satisfaite de la façon dont tourne ton histoire, continue de la dérouler sur carnets jusqu'à ce que le schéma sorte de lui même. Ensuite tu seras plus à même de structurer ton récit. C'est en tout cas comme cela que je procède.
  • Merci pour tous ces conseils !!! 
    Je vais les mettre en application, et vous tient au courant ! Justement, je me lance dans un roman fantasy...! Hâte de m'y mettre ! 
    Quelle chance tu as, Isahorah, d'être un peu des deux... J'avoue que des fois j'aimerais troquer mon jardin fou contre un plan de maison bien solide, bien carré ! Même si parfois ça m'amuse bien (quand je ne m'en arrache pas les cheveux) de voir apparaître et se révéler des personnages inattendus. 
    Merci encore, je vous dirai comment je dompte mes bêtes sauvages ! 
  • Bon courage. :)
  • Chacun sa façon de travailler. Il faut que tu trouve la tienne. Perso, je suis l'opposé de TNK ! Pour SDF comme pour nénuphar, je n'avais pas de plans, juste une idée de départ, qui tenait sur un timbre poste, et qui d'ailleurs n'était pas la même à l'arrivée. Les rebondissements, les personnages arrivent au fur et à mesure. J'aime écrire ainsi car il y a des moments très forts lorsque tu découvres de beaux passages en les écrivant ! Comme toi, les personnages sorte d'un chapeau et je les laisse faire ce qu'il veulent. Et quand je suis coincé, je profite de tache manuelles ( jardinage, bricolage...) pour réfléchir à ce qu'il pourrait bien arriver ensuite. Je pense que pour écrire comme cela il faut une bonne dose de lâcher prise, et ce n'est sûrement pas la meilleure, mais je suis incapable de fonctionner autrement :)
  • je dirais comme Philipe que chaque auteur a sa formule, donc l'essentiel est que malgré tout tu arrives à rester cohérente et tu accompagnes bien le lecteur dans ton histoire..
  • Philippe Barth a dit :
    Pour SDF comme pour nénuphar, je n'avais pas de plans, juste une idée de départ, qui tenait sur un timbre poste, et qui d'ailleurs n'était pas la même à l'arrivée. 
    Ouaouh ! 100% jardinier ! Je te tire mon chapeau ! J'ai quand même besoin d'un plan... Succinct, mais existant. Du coup, tu rajoutes des passages ensuite pour que tout soit cohérent ? Exemple : la boîte de sardine...
  • TNKTNK Messages 1,270
    Leyne Alice a dit :
    Pas trop... Merci quand même...
    Au risque de paraître bête, je vais poser une autre question dont la réponse va vous sembler sûrement evidente, mais faites-vous l'histoire en fonction du personnage principal, ou votre personnage principal en fonction de l'histoire ? J'ai tenté les deux, mais dans les deux cas, le personnage qui apparaît sous mon clavier est tout autre que celui qui était censé évoluer dans mon plan... 

    Expérience après quatre romans : si les personnages ne rencontrent pas l'histoire, les deux sont morts-nés...
  • Alice, quelle question intéressante à laquelle je suis heureuse de répondre à mon retour de vacances :) 
    Alors, comme cela a déjà été dit, c’est un doux mélange des deux, et je crois que, par moment l’histoire drive les personnages qui sont guidés, et d’autres fois ce sont eux qui, soudainement, font leur petite révolte dans ma tête et viennent modifier la trame imaginée ;) Le fil rouge a déjà été écrit au préalable pour que je sois sûre d’emmener le lecteur là où je le souhaite, mais il y a toujours une part de liberté et de surprise, c’est ça qui est également motivant et stimulant ! En m’asseyant devant mon ordinateur j’ai une petite idée de ce que j’ai envie d’écrire mais des fois c’est mis de côté au profit de l’improvisation et du ressenti actuels :) 
  • Leyne Alice a dit :
    Bonjour à tous et à toutes !
    Si je ne suis que lectrice sur NP, j'écris aussi. Mais je suis une "bébé-autrice", et viens donc quérir des conseils auprès d'auteurs plus expérimentés... Je suis une "autrice-jardinière", et peu importe à quel point je peaufine ou approfondis ma fiche de personnage, au final, il fait bien ce qu'il veut. Autant j'arrive relativement bien à suivre mes plans, autant mes personnages n'ont jamais la personnalité que je leur avait donné. Sans parler, bien sûr, de ceux qui s'invitent directement sous mes doigts, sans que je les connaisse, et qui prennent une part importante, finalement, à l'histoire. Alors forcément, vous imaginez les dégâts. Si mon plan tient toujours la route, je dois néanmoins le remodeler perpétuellement... Avez vous aussi ce problème ? Si oui, y a t il une solution ? Ou dois je me résoudre à n'être que le portail pour des personnages indomptables sur ma page ? Merci d'avance...
    Dans l'espoir que vous ayez un remède miracle, amicalement 
    Alice
    Coucou Alice :) Oui, c'est normal que tes personnages s'approprient l'histoire, ne t'inquiète pas :) Tu vas apprendre petit à petit à leur laisser de la liberté et les recadrer quand il y a besoin :) Mais au début, ça fait du bien de les laisser voguer, quitte à écrire le passage en dehors de l'histoire s'il te pose souci :) Les miens m'ont fait subir de gros revirements de situation auxquels je ne m'attendais pas du tout et au final, j'ai adoré découvrir ce nouveau point de vue. Je pense que c'est notre inconscient qui fonctionne dans ces moments-là, car l'une de mes lectrices avaient déjà deviné ce qui allait se passer avant moi XD 
  • Philippe BarthPhilippe Barth Messages 58
    20 août modifié Vote Up0Vote Down
    Leyne Alice a dit :
    Philippe Barth a dit :
    Pour SDF comme pour nénuphar, je n'avais pas de plans, juste une idée de départ, qui tenait sur un timbre poste, et qui d'ailleurs n'était pas la même à l'arrivée. 
    Ouaouh ! 100% jardinier ! Je te tire mon chapeau ! J'ai quand même besoin d'un plan... Succinct, mais existant. Du coup, tu rajoutes des passages ensuite pour que tout soit cohérent ? Exemple : la boîte de sardine...
    Pas de mérite, d'autant que je suis pas sûr du tout que ce soit une bonne méthode !!  Mais on fait avec ce qu'on est ! je suis assez instinctif, intuitif et bordelique dans la vie, ce sont les qualités de mes défauts- ou l'inverse- mais çà me permet d'avoir une bonne capacité d'adaptation.  J'ai besoin de fonctionner comme çà pour être efficace ( si si c'est possible ;) ) à l'inverse, je serais hyper fier de moi lorsque comme toi je serai capable de faire un plan  :)

    Oui, c'est çà, mais le coup de la boite de sardine est somme toutes assez rare. Au départ, je pensais que Charles se contenterait d'être un éveilleur de conscience qui s'appuyait sur la littérature, et j'imaginais vaguement la fin avec sa mort et elle qui prenait le relais... Donc absolument rien, à voir !

    Néanmoins j'ai vu assez vite qu'il cachait quelque chose et deviné qu'il était pas tout blanc dans l'histoire. D'un artiste , j'en ai rapidement fait un médecin. Mais à ce stade, il n'y avait pas d'irdfi, pas d'enquête, pas de bagarre, pas de simon, pas d'enfants, pas de meurtre ni même d'explication à sa motivation, tout çà est venu au fur et à mesure. Du coup il m'a parfois fallu parfois rajouter des éléments dans l'histoire, et c'est là qu'intervient le jardinage ;). Ca a été finalement "la boite de sardine" et j'ai effectivement ajouté un paragraphe. Comme çà permettait en plus de suggérer que le processus était déjà à l'œuvre au début du roman, j'ai pu aussi rajouter le passage du début du "pingouin" qui suggère à posteriori au lecteur qu'elle était déjà en train d'évoluer avant même que le roman débute.

    Sur la forme, mon nénuphar a connu pas mal de réécriture et de relecture, sans compter qu'au début, il était écrit à la 3e personne... Alors que pour SDF, la première était la bonne, excepté l'orthographe bien sûr et quelques coupes/modifs. Pas grand chose n'a changé, ll y a je crois juste un fait similaire à la boite de sardines :  lorsque Anaïs comprend que c'est sa copine et voisine d'en face qui l'a balancée, il m'a fallu rajouter quelques infos pour que çà ne sorte pas du chapeau et que des indications soient préalablement soufflées au lecteurs (si possible, sans qu'il les comprenne !) d'où notamment le rajout dans la description du salon d'Inès ultra encombré d'un étui de jumelles à moitié dissimulé qui n'a rien à faire là. Si Anaïs avait percuté à ce moment là, son destin aurait encore changé ;)

    Et toi Alice, tu écris sur quoi en ce moment ?


  • Pardon pour cette réponse tardive, et merci beaucoup !!! 
    Vos conseils, avis, expériences me seront très utiles ! 

    Et toi Alice, tu écris sur quoi en ce moment ?


    Et bien... J'ai commencé un roman ! Tout ce que je peux dire, c'est que mon héros est un petit elfe ailé qui, malheureusement, ne peut pas voler...
    J'en suis encore au tout début, mais j'ai déjà hâte de le voir ici !...La peau de l'ours, tout ça, oui... Je sais ! Mais bon, tant pis...
    J'ai opté pour un plan détaillé, chapitre par chapitre, et des fiches de personnages réduites au nécéssaire. Et pour l'instant, ça a bien l'air de marcher ! 
    Sinon, comme d'habitude, des nouvelles, de temps en temps, quand l'envie m'en prend. 
    Et toi ? 
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.